Une maman tatoue son enfant de 10 ans

Aux États-Unis une maman a donné l'autorisation à son fils de 10 ans de se faire un tatouage. Elle a même publié la vidéo de la séance de tatouage sur les réseaux sociaux...
Un enfant de 10 ans se fait tatouer
Un enfant de 10 ans se fait tatouer

C'est un « S » tatoué sur une épaule qui fait polémique. Parce que ce tatouage est réalisé sur l'épaule d'un petit garçon de 10 ans. L'histoire se passe par l'Ohio, un état à l'ouest de New-York.

« L'enfant n'est pas en détresse et (...) c'est lui qui a demandé à être tatoué » ont conclu les policiers de l'Ohio venus, à la suite de nombreuses plaintes d'internautes, inspectés la famille. 

En effet, le petit garçon a donc en effet, il y a quelques temps, demandé à sa maman un tatouage...et la mère a décidé de lui offrir. Alors que le petit garçon se faisait tatouer, par un adolescent de 16 ans, la maman a filmé la scène et l'a diffusée sur les réseaux sociaux. 

Dans cette vidéo, que nous ne publierons pas, on voit le petit garçon, qui n'a pas l'air de souffrir, demander tout de même plusieurs fois, si le dessin est fini. 

« C'est peut-être une mauvaise décision de ma part »

Dès lors, la vidéo de cette séance de tatouage est devenue virale et les insultes ont commencé à pleuvoir, les internautes jugeant notamment que la maman du petit garçon « est une mère sans valeur », qu'elle « mérite la prison », et dénonçant le fait de tatouer un enfant si jeune comme un signe de mauvais traitement. 

Ce sont ces signalements qui ont mené la police a inspecter la famille, considérant tout de même qu'il ne s'agissait pas d'un crime. Devant les commentaires, les appels incessants et les menaces, la maman du petit garçon s'est confiée au Mirror. Elle déclare notamment : « c'est peut-être une mauvaise décision de ma part (...) ça arrive à tout le monde de faire des mauvais choix ». 

En France, un mineur peut-il se faire tatouer ? 

Alors, un tel fait divers peut-il arriver en France ? Techniquement oui. En effet, en France, un mineur peut se faire un tatouage permanent s'il a une autorisation parentale. Le tatoueur a l'obligation légale de la demander, sans cela, il s'expose à une amende de 1500 euros. Il doit, par ailleurs, la conserver 3 ans. Cette règle s'applique également aux piercings

Dans les faits, la très grande majorité des tatoueurs professionnels en France, refusent de réaliser un tatouage sur un mineur de moins de 16 ans. 

Publié le 01-10-2018 à 17:17 | Mis à jour le 01-10-2018 à 15:24 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #tatouage#enfant

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Plagiocéphalie : un problème de santé publique

Plagiocéphalie : un problème de santé publique

La Haute Autorité de Santé (HAS) se saisit du dossier des asymétries crâniennes, ou plagiocéphalie. Un...
Lire la suite

Pour ou contre l'uniforme à l'école ?

Pour ou contre l'uniforme à l'école ?

Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'éducation nationale a déclaré qu'il n'était pas opposé à l'uniforme...
Lire la suite

se brosser les dents c'est important

Se brosser les dents, c'est important !

50% des enfants de moins de 6 ans... ne se seraient jamais brossé les dents !
Lire la suite