Une grossesse, un accouchement et un allaitement avec un anneau gastrique (Page 2)

Florence s’est fait poser un anneau gastrique. Elle est ensuite tombée enceinte : une grossesse compliquée par des vomissements inexpliqués, la naissance d’Evangéline, puis un allaitement écourté plus tard, elle garde un souvenir un peu amer de cette intervention !
Une grossesse, un accouchement et un allaitement avec un anneau gastrique
Une grossesse, un accouchement et un allaitement avec un anneau gastrique

A 12 h, ouverte à 4 ; à 14 h, à 5 ! la sage-femme me dit que si d’ici 2 heures il n’y a pas d’amélioration, c’est la césarienne! La panique totale ! A 15 h, toujours pareil…!

Je me dis que je ne vais pas avoir l’accouchement rêvé, mais surprise, à 15h50 la sage-femme vient pour regarder, et bien figurez-vous que j’avais tellement abusé de la péridurale que ma fille avait fait sa descente sans que je ne sente rien, elle avait la tête aux 3/4 sortie ! La sage-femme me dit de pousser à la prochaine contraction, qu’évidemment je ne sent pas ! Je me mets à pleurer en disant que je ne ressens rien, alors elle me dit de pousser quand même ! En deux poussées, ma fille était sortie, à 15h56, le 31 décembre 2010 ! 49 cm pour 2.810kg. Un moment magique et inoubliable !

De retour dans ma chambre, on me demande si je compte donner le sein. J’explique au médecin que j’ai un anneau et eu du mal à m’alimenter dernièrement. Il me répond que ça ne fait rien, donc je l’écoute et pars sur le sein ! J’arrive légèrement à mieux manger, mais j’ai toujours des vomissements et au bout de 2 semaines, malgré des montées de lait énormes (ma fille se mettait au sein toute les heures !), j'ai tiré mon lait, pour que le papa en profite. Elle a bu 2 fois et demi sa ration, et je me suis dit que mon lait n’était pas assez calorique… C’était un faux espoir de pouvoir donner le sein à ma fille, partager ces moments privilégiés avec elle, j’ai donc à mon grand désespoir du arrêter et passer au biberon. Une chose très dure pour moi et frustrante, mais bon, ma fille était bien mieux nourrie au lait en poudre…

J’en veux à ce médecin de m’avoir dit que je pouvais allaiter, je me suis mis de faux espoirs en tête, et au bout du compte je n’ai pas réussi quelque chose qui se fait depuis des siècles ! Mais après, de voir ma fille bien manger et ne pas crier famine, cela m’a réconforté. Un mois après cette dure épreuve, je passais sur la table d’opération pour enlever mon anneau qui s’était déplacé et avait tordu mon estomac, raison pour laquelle les aliments ne passaient plus. J’ai regretté longtemps de l’avoir fait poser suite à tout cela, mais bon, on apprend de nos erreurs !

Envie de nous raconter votre accouchement ou votre expérience de maman ? Témoignez vous aussi sur Etreenceinte.com ! Envoyez-nous un email avec votre récit, accompagné d’une photo, à l’adresse webmaster@etreenceinte.com. Retrouvez aussi nos appels à témoignages sur notre page Facebook !

Publié le 22-02-2013 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Votre valise pour la maternité

Votre valise pour la maternité

Dès le septième mois de grossesse, la valise pour votre séjour à la maternité doit être prête ! Vous...
Lire la suite

Témoignage : La naissance d’Emma et Laureen

La naissance d'Emma et Laureen

Double surprise pour Aurélie : un grossesse qu'elle n'attendait pas, et en plus, ce sont des...
Lire la suite