Une femme sur 4 discriminée à cause de sa grossesse

Une femme sur 4 s’estimant victime de discrimination le serait par rapport à sa grossesse. Pour endiguer ce phénomène grandissant, le Défenseur des droits publie une brochure à destination des femmes et des employeurs.
Image d'illustration



La discrimination au travail existe, hélas : sexe, âge, origine ethnique... Mais pas seulement : l’état de grossesse est de plus en plus souvent avancé par les femmes. Il a représenté 4,5% des saisines du Défenseur des Droits en 2011 ! 25%* des salariées du privé estimant avoir subi une discrimination l’ont été sur la base du critère de grossesse.

Une brochure pour informer

Pour informer davantage les femmes sur leurs droits pendant et après leur grossesse et les employeurs sur les règles à respecter, le Défenseur des droits, Dominique Baudis, lance une brochure. Intitulée "Une grossesse sans discrimination". Elle est disponible dans toute la France, dans les espaces accueillant du public (associations pour le droit des femmes, partenaires sociaux, intermédiaires de l’emploi…). Elle rappelle notamment qu’une grossesse n’est pas un critère de licenciement et ne justifie pas un refus d’embauche.

*Baromètre Défenseur des droits/organisation internationale du travail publié en janvier 2012.

Publié le 04-12-2012 à 14:26 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #enpratique

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Artisanes, commerçantes, professions libérales : votre congé maternité en pratiq

Artisanes, commerçantes, professions libérales : votre congé maternité en pratique

Artisans, commerçants, indépendants, professions libérales : vous êtes normalement affiliés au Régime...
Lire la suite

Avortement : les sages-femmes peuvent désormais réaliser des IVG médicamenteuses

Avortement : les sages-femmes peuvent désormais réaliser des IVG médicamenteuses

En France, l'interruption volontaire des grossesses (IVG) peut se faire de façon chirurgicale ou...
Lire la suite