Un plan pour les parents défavorisés

Le gouvernement a adopté plusieurs mesures à destination des parents les plus défavorisés et des familles modestes. Le but ? Prévenir l’exclusion.
Image d'illustration



L’accueil des enfants en maternelle dès 2 ans dans les zones défavorisées était une première marche : le gouvernement a révélé un ensemble de mesures pour venir en aide aux familles et aux parents isolés. Il s’agit d’éviter que ces foyers, notamment monoparentaux, ne se retrouvent en situation d’exclusion.

Par exemple, un minimum de 10% des places en crèches sera réservé aux enfants issus de familles vivant sous le seuil de pauvreté, et les commissions d’attribution seront encouragées à se baser sur des critères sociaux. Par ailleurs, les modes de garde proposant des horaires particuliers (décalés, de nuit) seront également favorisés afin de ne pas bloquer l’accès à l’emploi des parents.

Il s’agira aussi de venir en aide aux parents isolés et aux foyers monoparentaux : les impayés de pensions alimentaires seront particulièrement surveillés, et des centres d’aide aux parents en difficulté devraient voir le jour, afin de permettre à des familles entières d’être prises en charge (actuellement, ils sont en majorité réservés aux mères seules avec leur(s) enfant(s)). La mise en place de l’ensemble de ces mesures devrait s’étaler sur tout le quinquennat.

Publié le 29-01-2013 à 14:36 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #organisation

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

[Vidéo] Découvrez la poussette du futur !

Ras le bol de vous bagarrer avec votre poussette au moment de la ranger, ou de la replier pour monter dans...
Lire la suite

Garde d’enfants : les foyers aisés trop aidées ?

Selon la Cour des comptes, les aides à la garde d’enfant profiteraient davantage aux familles...
Lire la suite