Un petit garçon trisomique devient l'égérie d'une grande marque

Gerber est une marque américaine de repas pour bébés. Cette année, pour la 1ere fois, c'est un petit garçon atteint de trisomie 21 qui a été choisi pour devenir l'ambassadeur de la marque.
Un petit garçon trisomique devient l’égérie d’une grande marque
Un petit garçon trisomique devient l’égérie d’une grande marque

C'est une tradition de la marque de repas pour bébés. Depuis 1928, la marque américaine Gerber lance chaque année un concours pour trouver le bébé qui deviendra l'égérie de sa marque. 

Il y a quelques semaines, fidèle à sa tradition, la marque a lancé sur ses réseaux sociaux le nouveau concours pour trouver le nouveau bébé qui représentera la marque pour 2018. Le gagnant reçoit, en plus de voir sa bouille devenir le symbole de la marque, un chèque de 50 000 dollars (près de 41 000 euros). 

141 000 parents ont participé au concours. Le petit garçon qui a été choisi cette année s'appelle Lucas Warren. Il a 1 an.

Lucas est atteint de trisomie 21

Le petit Lucas est un petit blondinet originaire de Georgie, avec « un sourire éclatant » selon le PDG de Gerber. Il est atteint de trisomie 21. « Chaque année, nous choisissons le bébé qui correspond parfaitement à notre marque et cette année Lucas correspond parfaitement. » ajoute Bill Partyka le PDG de la marque. 

Faire changer les mentalités et accepter la différence

Les parents du petit Lucas sont extrêmement fiers que leur fils soit le nouveau visage de la marque. Ils espèrent que ce choix fera évoluer les mentalités afin que les différences soient mieux acceptées. C'est également, selon eux, une façon de mettre la lumière sur la trisomie 21 pour que ce handicap soit mieux connu. Les parents du petit Lucas, enfin, qu'ils souhaitent que leur fils n'ait jamais honte de son handicap et qu'il soit toujours fier de lui. 

Un nouveau regarde sur la trisomie 21

Le petit Lucas pourra s'appuyer sur l'expérience de Madeline Stuart, mannequin et styliste australienne atteinte du symptôme de Down qui est devenue la meilleure ambassadrice de la différence. Par ailleurs, il y a quelques mois, la mannequin américaine Amanda Booth a posé en Une du Vogue néerlandais avec son fils de 3 ans, lui aussi atteint de trisomie 21. Espérons que tous ces exemples sensibiliseront le public à l'acceptation de la différence... 

Publié le 09-02-2018 à 11:03 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #enfant#trisomie

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Quand laisser ses enfants choisir leurs vêtement ?

Il/elle veut choisir ses vêtements !

Devez-vous le laisser faire ? Fini l'époque où vous l'habilliez sans lui demander son avis !...
Lire la suite

L’organisation des repas : tout seul ou avec les grands ?

L'organisation des repas : tout seul ou avec les grands ?

Il est parfois compliqué de manger en famille, en même temps que ses enfants. Mais une étude démontre que...
Lire la suite

Un petit garçon de 3 ans dans la rue après s’être échappé de la garderie

Un petit garçon de 3 ans dans la rue après s'être échappé de la garderie

Une jeune maman de 28 ans pousse un coup de gueule sur les réseaux sociaux. Il y a quelques semaines, elle...
Lire la suite