Un mal de ventre qui cache quelque chose...

Cette jeune femme belge s'attendait à tout, sauf à ça...
Un mal de ventre qui cache quelque chose…
Un mal de ventre qui cache quelque chose…

La semaine dernière, cette institutrice d'une école de Herve, près de Liège (Belgique), est obligée de s'absenter de sa classe. Elle souffre de maux de ventre insupportables ! La jeune femme pense à une gastro-entérite particulièrement virulente, ce qui n'a rien de rare chez les enseignants au contact d'enfants eux-mêmes fréquemment touchés par le virus...

Mais les douleurs étant décidément tenace, elle se rend chez le médecin pour un examen. Surprise ! La jeune femme est en réalité... Sur le point d'accoucher. Déjà maman de deux enfants, elle n'en revient pas : elle ne s'est rendu compte de rien. Aucun mouvements de bébé, aucune prise de poids significative... Un cas caractéristique de déni de grossesse total, où la future maman ne réalise à aucun moment qu'elle est enceinte, et où le bébé, mystérieusement, se niche dans le ventre de façon à ne pas se faire remarquer !

L'enfant, une petite fille de 3,5 kg (pas spécialement un poids plume, donc !) est finalement née très rapidement et en parfaite santé. Quant à la maman, elle est pour l'heure toujours hospitalisée et accuse le coup. Il va lui falloir encore quelques jours pour réaliser...

Publié le 04-10-2013 à 09:54 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

L'accouchement dans le monde

L'accouchement dans le monde

Le moment magique de l'accouchement tel que nous le vivons en France n'est pas vécu de la même façon dans...
Lire la suite

Les contractions de A à Z

Les contractions de A à Z

A quoi ressemble une contraction ? Comment reconnaître les bonnes ? Une contraction, c'est...
Lire la suite

Paris : polémique après le décès d’un bébé in utero

La maternité parisienne de Port Royal (14e arrdt) est au cœur d’un scandale après le décès in utero d’un...
Lire la suite