Troubles digestifs pendant la grossesse, comment les éviter ?

Les troubles digestifs ont une fâcheuse tendance à perturber la période de grossesse. Découvrez les solutions pouvant mettre un terme à ces problèmes souvent gênants, mais tout à fait normaux.
Troubles digestifs pendant la grossesse, comment les éviter ?
Troubles digestifs pendant la grossesse, comment les éviter ?

Les reflux gastro-œsophagiens

Les brûlures d'estomac et les reflux gastro-œsophagiens font partie des maux courants pendant la grossesse. Ces remontées surviennent souvent dès la 4e semaine suivant l'aménorrhée et s'accentuent progressivement jusqu'à ce que le bébé vienne au monde. En effet, les hormones produites lors de la grossesse distendent le cardia, un muscle situé au niveau du sphincter œsophagien. Ce relâchement entraîne par la suite une fuite des reflux gastriques acides vers la bouche. Ce reflux peut aussi être favorisé par une compression de l'estomac par l'utérus qui prend du volume au fur et à mesure que le bébé grandit.

La solution contre les reflux gastro-œsophagiens vise à protéger la muqueuse de l'œsophage. La consommation d'aliments épicés, acides ou contenant du vinaigre peut endommager cette partie de l'organisme entraînant ainsi les reflux. Dormir en position semi-assise en surélevant le torse avec un coussin peut également empêcher le reflux gastrique de remonter. Le traitement du reflux gastro-œsophagien est basé sur des pansements gastriques et un autre médicament empêchant le reflux. Une prescription d'antiacides est envisagée au cas où une acidité gastrique élevée est constatée.

Les autres problèmes gastriques pendant la grossesse

Les nausées et vomissements font partie des problèmes majeurs des femmes entre le 3e mois et 4e mois de grossesse. Ils sont souvent bénins, mais certaines femmes ne les supportent pas à cause de leur fréquence parfois élevée. En plus des hormones propres à la grossesse, un régime alimentaire inadapté ainsi que la fatigue sont souvent à l'origine des nausées et des vomissements. Ces phénomènes peuvent être pris en charge par des médecines non invasives comme l'homéopathie ou résolues à l'aide d'antivomitifs.

Tout comme les vomissements, la constipation fait aussi partie des maladies habituelles des femmes enceintes. Fréquent, ce trouble digestif est surtout causé par l'effet de la progestérone sur les muscles intestinaux ralentissant le transit. Bien sûr, outre les médicaments, la meilleure solution pour éviter un tel problème demeure une consommation raisonnable de fibres dans l'alimentation. En plus des fruits et légumes, l'eau est aussi un élément important à ne pas oublier pour lutter efficacement contre la constipation.

Publié le 18-05-2015 à 14:05 | Mis à jour le 30-04-2019 à 15:07 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Obésité infantile : des conséquences inattendues…

L’obésité infantile n’est pas seulement synonyme de problèmes tels que le diabète ou les affections...
Lire la suite

Quels sont les risques et symptômes de la teigne ?

La teigne chez l'enfant : ses risques et ses symptômes

La teigne est responsable de grandes démangeaisons et est particulièrement désagréable pour la personne...
Lire la suite

Nausées de la grossesse : un traitement sans risques

Le Zofren®, un médicament contre les nausées, soupçonné de causer des malformations fœtales, vient d’être...
Lire la suite