Traiter les apnées du sommeil maternelles pour améliorer le bien-être du fœtus

Une étude parue dans la revue
Image d'illustration

Sleep conseille aux femmes enceintes qui souffrent d’apnées du sommeil, même légères, et surtout celles qui souffrent de prééclampsie associée de traiter ces troubles pour améliorer le bien-être du fœtus.

La prééclampsie, une hypertension artérielle accompagnée d’une perte de protéines dans les urines qui se développe chez 5 à 7% des femmes enceintes, s’accompagne généralement de troubles respiratoires pendant le sommeil. Or, des ronflements et des apnées du sommeil, même légères, pendant la grossesse, jouent sur le bien-être du fœtus. C’est ce que vient de montrer une étude australienne parue dans la revue Sleep. Les chercheurs se sont intéressés à l’activité du fœtus, des mouvements importants témoignant d’un certain bien-être.

Apport en oxygène discontinu

Lorsque la maman arrête de respirer pendant son sommeil, elle diminue l’apport en oxygène dans son sang et donc l’apport en oxygène à son bébé. Résultat, celui-ci tente de se "protéger" de cette alimentation en oxygène discontinue en diminuant ses mouvements, ce qui diminue son bien-être. C’est pourquoi les chercheurs australiens conseillent aux mamans souffrant de troubles respiratoires pendant leur sommeil d’opter pour une mise sous ventilation en pression positive continue nocturne.

Publié le 08-01-2013 à 16:31 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Maternité : la sortie

Maternité : la sortie

Vous avez passé 3 jours dans l'environnement protégé de la maternité et déjà, vous devez vous préparer pour...
Lire la suite