Trafic de couches en Norvège !

Réputée pour le faible prix de ses couches jetables, la Norvège a finit par aiguiser l’appétit des trafiquants !
Image d'illustration



Habituellement considérée, à l’instar des autres pays scandinaves, comme un état où le coût de la vie est élevé (en rapport avec le niveau de vie général de ses habitants), la Norvège se révèle curieusement un paradis pour… Les couches pas chères ! Les grandes surfaces se livrent en effet régulièrement à des opérations de promotion importantes sur les changes. Un bon plan qui n’a pas échappé aux frontaliers !

Ainsi, dans le sud du pays, les rayons "couches" sont littéralement dévalisés par des finlandais, des russes ou d’autres résidents des pays de l’est, qui peuvent facilement s’y rendre en ferry. Mais de la bonne affaire au trafic, la tentation est grande et le pas vite franchi…

Même si cela reste difficile à prouver et ne constitue pas une infraction selon les lois locales, des personnes ont été arrêtées avec leur coffre de voiture rempli à ras bord de couches : environ 80 000, soit l’équivalent de 9 000 euros ! Les autorités locales ne sont pas parvenues à prouver le trafic, mais elles déplorent les ruptures de stock régulières en changes jetables…

Il faut dire que les couches norvégiennes savent se montrer compétitives : elles coûtent environ 3 euros les 50, soit la moitié environ du prix pratiqué en Pologne ou en Lituanie. De quoi donner des idées…

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Une rentrée 2015 sous le signe du changement

Vous avez des enfants en âge d'aller à l'école ? Même les plus petits sont concernés par le...
Lire la suite

Pourquoi c'est mieux avec grand-mère!

Pourquoi c'est mieux avec grand-mère!

Les grands-mères de notre époque ne sont plus les mêmes que les grands-mères d'antan ! Dynamiques,...
Lire la suite

Parents solo : et les sites de rencontre ?

Parents solo : et les sites de rencontre ?

Maman célibataire, en charge d'une famille monoparentale, vous trouvez peu de temps pour penser à votre vie...
Lire la suite