Surveiller soi-même sa grossesse…C’est (bientôt) possible !

Image d'illustration

Toutes les futures mamans le savent : entre deux visites mensuelles chez le gynécologue ou la sage-femme, on s'angoisse toujours un peu ! Et si quelque chose n'allait pas pour bébé ? Sans compter que les déplacements à la maternité sont parfois compliqués et/ou pénibles pour une femme enceinte...

L'Institut de recherche en informatique de Toulouse (IRIT) va peut-être révolutionner le suivi médical de la grossesse ! Ses chercheurs ont en effet mis au point le Surfoetus, un système innovant permettant aux futures mamans d'effectuer leur suivi de grossesse à domicile.

Le principe ? Une ceinture de capteurs à placer autour du ventre durant une demi-heure, un peu similaire aux capteurs du monitoring, et qui enregistre les constantes et l'activité du foetus : pouls, fréquence cardiaque, mouvements... Une fois connectée à un ordinateur, la ceinture va traduire les données recueillies qui seront ainsi consultables par le professionnel de santé qui suit la femme enceinte.

A la clé : moins d'hospitalisations inutiles, moins de déplacement pour les grossesses à risques, et une communication facilitée entre les différents intervenants suivant la grossesse, puisque les données se transmettent facilement d'un service à l'autre !

Après une expérimentation chez des patientes suivies au CHU de Tours, d'autres tests devront avoir lieu avant une diffusion à l'échelle nationale. A suivre !

Sur le forum :

Publié le 16-03-2012 à 15:10 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Médicaments à base de bromocriptine: une prescription revue à la baisse

Suite à des signalements d’effets indésirables, les médicaments à base de bromocriptine, souvent utilisés...
Lire la suite

Antidouleurs et grossesse : attention danger

Ibuprofène et paracétamol pendant la grossesse nuiraient à la fertilité du bébé à naître

La prise d'antidouleurs pendant la grossesse pourrait nuire à la fertilité des enfants à naître. C'est ce...
Lire la suite