Stérilisation : toutes les méthodes (Page 2)

Plus envie d'enfant ? Marre de la contraception et de ses contraintes ? Les techniques de stérilisation sont peut-être pour vous. Le point sur les méthodes et sur le cadre légal qui les entoure.
Stérilisation : toutes les méthodes
Stérilisation : toutes les méthodes

La plus innovante : la méthode Essure®

  • Le principe

Tout comme une ligature des trompes, la méthode Essure® vise à obstruer les trompes afin d'empêcher la fécondation. Là encore, c'est un "corps étranger" (au même titre que les fils ou les clips) qui permet le processus ; toutefois, cette technique de stérilisation apparue il y a plus de 10 ans (et remboursée depuis 2007 par la Sécurité Sociale) est révolutionnaire à plus d'un titre !

  • La méthode

Pas besoin d'anesthésie ni d'hospitalisation ! Le praticien opère par les voies naturelles (vagin, col de l'utérus, utérus). A l'aide d'un hystéroscope (appareil optique permettant de visualiser la cavité utérine), il introduit dans les trompes des implants de 4 cm de long constitués de fibres de polyéthylène. Une fois en place, ces implants vont provoquer une réaction inflammatoire : un tissu fibreux (de type tissu cicatriciel) va peu à peu se former, obstruant ainsi les trompes. L'intervention ne prend pas plus d'une dizaine de minutes !
Un contrôle échographique est réalisé 3 mois après la pose des implants pour vérifier que la stérilisation est effective.

  • Les suites

L'intervention est peu douloureuse ; toutefois, le praticien pourra vous prescrire un léger antalgique à prendre au préalable, ainsi qu'un anti-inflammatoire.
En règle générale, vous ne ressentirez aucune douleur suite à la pose, qui est le plus souvent réalisée en ambulatoire (dans la journée).

  • Complications

Elles sont avant tout liées au temps que prend le corps à réagir à l'introduction des implants ; ainsi, pendant les trois mois qui suivent l'intervention, vous devrez continuer d'utiliser une contraception. Ce n'est que lors de l'échographie de contrôle que vous pourrez être sûre de l'efficacité de la méthode.
La méthode Essure® est irréversible : aucun retour en arrière n'est possible !
Il existe quelques cas d'échecs lors de la pose (mauvais positionnement des implants, rejet...) mais ils sont marginaux. Une fois l'obstruction des trompes constatée, la fiabilité d' Essure® est de l'ordre de 99,8% !
Enfin, Essure® est une méthode particulière qui nécessite des praticiens formés; pour trouver un médecin formé, rendez-vous sur le site officiel essure.fr.

>>>Pour les hommes : la vasectomie>>>

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Contraception : la pilule, comment ça marche ?

Contraception : la pilule, comment ça marche ?

La contraception orale, mieux connue sous le nom de pilule contraceptive, est la méthode de contraception...
Lire la suite

La pilule du lendemain, comment ça marche?

La pilule du lendemain, comment ça marche?

La pilule du lendemain est une contraception d'urgence à utiliser après un rapport sexuel non protégé...
Lire la suite

Le Planning Familial : comment ça marche ?

Le Planning Familial : comment ça marche ?

Le « planning familial » renvoie à des centres d'accueil qui informent sur la sexualité, la contraception...
Lire la suite