Sexe et accouchement : un mythe s’effondre !

Accoucher plus vite grâce à une technique « maison » et non médicale ? On pensait toutes connaître le moyen de faire venir un bébé retardataire en joignant l’utile à l’agréable ; et pourtant…
Image d'illustration



Technique du gros câlin, "méthode à l’italienne" : il est acquis pour beaucoup de futures mamans que faire l’amour en toute fin de grossesse, alors que le terme est tout proche (ou déjà dépassé !) est une façon comme une autre de faire venir bébé. Certains avançaient même de prétendues vertus du sperme, qui agirait sur le col utérin, ou encore de l’orgasme qui stimulerait la survenue de contractions…

Et pourtant : une étude tout ce qu’il y a de plus sérieuse, menée par l’université de Malaya (Malaisie), est formelle : les rapports sexuels à proximité du terme de la grossesse ne sont pour rien dans la mise en route du travail… Pour toutes les femmes observées par les chercheurs, le résultat est le même : elles n’ont pas accouché plus rapidement en cas de gros câlin. En revanche, les scientifiques tirent tout de même une nouvelle réjouissante de cette conclusion qui casse un mythe : si la grossesse reste "stable" malgré les rapports sexuels, cela signifie qu’elle est "solide" ; en d’autres termes, faire l’amour jusqu’au bout de sa grossesse, quand tout se passe bien, non seulement ne présente aucun risque, mais en plus confirme sa bonne santé… Pourquoi s’en priver ?

Publié le 26-11-2012 à 10:03 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Des jumeaux à 61 ans !

Devenir maman à l’âge d’être grand-mère : une nouvelle illustration de ce phénomène au Brésil, où la...
Lire la suite

L’accouchement à domicile

L'accouchement à domicile

Encore relativement peu répandu en France, mais de moins en moins marginal, l'accouchement à domicile...
Lire la suite