Semaine mondiale de l'allaitement maternel : gare aux jus végétaux

A l'occasion de la Semaine mondiale de l'allaitement maternel, qui se tient du 1er au 7 août, des professionnels de santé interpellent les parents sur l'utilisation des jus végétaux.
Semaine mondiale de l’allaitement maternel : gare aux jus végétaux
Semaine mondiale de l’allaitement maternel : gare aux jus végétaux

Improprement appelés « laits », les jus végétaux sont obtenus à partir d'oléagineux (noisettes, amandes...), de soja ou encore de riz, broyés, mélangés à de l'eau et filtrés. Ils n'ont donc aucun rapport avec le lait...

ZOOM sur les jus végétaux 


Pourtant, certains parents optent pour ces boissons en relais de l'allaitement maternel ; on estime que 2% des nourrissons sont nourris avec du lait végétal ou du lait de vache. Des produits qui ne conviennent en aucun cas à leur alimentation !

Les apports des laits végétaux sont insuffisants en calcium, en fer et en lipides, quand bien même les produits s'annoncent « enrichis ». Pour 100 ml de lait maternel, on dénombre par exemple 3,5 g de lipides et 70 kilocalories, indispensables pour une croissance harmonieuse, ou encore, plus simplement, pour la santé des ongles et des cheveux ! Comparativement, 100 ml de lait d'amandes contiennent seulement 1,9 g de lipides et 38 kilocalories...

Dans le cadre d'une allergie aux protéines de lait de vache, ils ne font pas l'affaire non plus ! En effet, ils restent très protéiques (environ 1 g pour 100 ml), et sont donc tout aussi compliqués à digérer pour le tout-petit. Il faut se diriger vers les formules spécifiques sans protéines de lait ; certaines sont à base de lait de riz, qui semble être le plus adapté. Pas question pour autant de l'adopter comme apport principal.

Pour introduire les jus végétaux, attendez que la diversification soit bien entamée, entre 4 et 6 mois ; auparavant, bébé risque, dans les cas les plus graves, une dénutrition qui pourrait avoir des conséquences dramatiques.

Publié le 04-08-2017 à 00:00 | Mis à jour le 20-07-2018 à 10:52 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #alimentation

Vous aimerez aussi

Opaline : une enquête du goût des bébés !

L’Observatoire des préférences alimentaires des nourrissons et des enfants (Opaline)a rendu public un...
Lire la suite

Pourquoi  allaiter : le besoin de succion

Pourquoi allaiter : le besoin de succion

Le besoin de succion chez le nourrisson obéit à deux principes : s'alimenter et se rassurer. Quel que...
Lire la suite

qu'est-ce qu'il y dans mon assiette : les français mauvais élèves

Alimentation : les français ont des lacunes...

Connaissance des nutriments essentiels présents dans les aliments, méfiance à l'égard de certains produits,...
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus