Sécurité : les petits, champions de l’évasion !

Image d'illustration

Vous êtes en voiture avec votre enfant. Le trajet se déroule tranquillement jusqu'à ce que vous réalisiez que votre petit n'est plus installé sur son siège auto mais se balade sur la banquette arrière... Il s'est détaché ! Vous vous arrêtez, faites la morale au petit fugitif et vous le rattachez avant de repartir...

Une scène banale ? En effet, mais néanmoins inquiétante : l'école de médecine de l'Université de Yale (GB) s'est penché très sérieusement sur le phénomène des enfants « rois de l'évasion du siège auto » : il ressort de cette étude qu'à 3 ans, voire moins, 75% des enfants de 3 ans et moins sont déjà parvenus à se détacher de leur siège !

Pour mener l'enquête, ce sont 100 parents d'enfants de moins de 6 ans qui ont été interrogés. Les chercheurs ont par ailleurs croisés les résultats obtenus avec ce que l'on sait de l'habileté motrice des tout jeunes enfants : ainsi, dès 12 mois, ils seraient tout à fait en mesure de comprendre comment détacher le système de sécurité d'un siège auto. Mais parallèlement, incapables de comprendre l'obligation d'être attachés pour leur propre sécurité !

L'équipe de Yale rappelle que ces résultats sont loin d'être anecdotiques : pas ou mal attaché, un enfant a un risque 3,5 fois plus élevé de souffrir de blessures graves en cas d'accident. Ils appellent notamment les constructeurs automobiles et les fabricants de sièges auto, qui n'ont jamais autant travaillés leurs systèmes de sécurité, à prendre en compte cette réalité... Parce qu'on ne rigole pas avec la sécurité en voiture !

En savoir plus

Notre guide d'achat pour choisir le bon siège auto

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Happy Cigogne sur Facebook, ça continue !

Vous êtes déjà des centaines à avoir tenté votre chance à notre nouveau jeu sur Facebook !
Lire la suite

Insolite : quand des enfants reçoivent des contraventions…

De plus en plus de parents immatriculent leur véhicule au nom de leur enfant mineur, afin d’échapper aux...
Lire la suite