Santé : préserver l'environnement pour les bébés

Le Réseau Environnement Santé lance une pétition pour interpeler les candidats à l'élection présidentielle : les bébés ne doivent plus naître "pollués" !
Santé : préserver l’environnement pour les bébés
Santé : préserver l’environnement pour les bébés

Phtalates, perturbateurs endocriniens, pesticides : des polluants aujourd'hui incontournables.

Si les adultes sont tous touchés à des degrés divers par ces produits et leurs conséquences néfastes sur la santé, c'est également le cas des enfants, nés et... à naître !

Le Réseau Environnement Santé (RES), dont la mobilisation avait permis l'interdiction du Bisphénol A, s'appuie sur les conclusions de dizaines d'études, dont les plus récentes sont issues de la cohorte Elfe, enquête de grande ampleur qui entend suivre un groupe de parents et d'enfant de 2011 à 2031. Il en ressort que 100% des jeunes mamans d'aujourd'hui sont contaminées par des substances polluantes, et que des doutes planent sur les conséquences de ces produits sur la santé future des nouveau-nés...

Maladies chroniques, baisse de fertilité (notamment pour les petits garçons), cancers : autant de risques qui planent sur la santé des enfants mais aussi des générations futures ! C'est pourquoi RES vient d'interpeler les candidats à l'élection présidentielle via une pétition, présentant 16 mesures concrètes sur lesquelles s'engager : construire une véritable politique de santé environnementale, faciliter l'accès au bio... Pour en finir avec un "héritage toxique" !

Publié le 15-03-2017 à 13:57 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Le nombre de cas de polio atteint son chiffre le plus bas

"Seulement" 177 cas de poliomyélite ont été recensés dans le monde cette année. Ce chiffre, le plus bas...
Lire la suite

Médicaments à base de bromocriptine: une prescription revue à la baisse

Suite à des signalements d’effets indésirables, les médicaments à base de bromocriptine, souvent utilisés...
Lire la suite

Les réponses du gynécologue

Les réponses du gynécologue

Chaque semaine, retrouvez dans cette rubrique les réponses du Dr. Jonathan Ouahba, gynécologue et...
Lire la suite