Santé ou argent, des femmes enceintes choisissent…

Faute de moyens suffisants, 27% des femmes enceintes seraient prêtes à renoncer à certains soins, selon un sondage Opinion Way pour la fondation Prem’Up.
Image d'illustration



Inquiétant ! Si elle venait à manquer d’argent, une femme enceinte sur 4 renoncerait à une échographie ou encore à un rendez-vous médical dans le cadre du suivi de sa grossesse… Plus de 1 000 femmes enceintes âgées de plus de 18 ans ont été interrogées dans le cadre de cette étude, qui visait à évaluer leur degré d’information à propos de des grossesses pathologiques.

La crise est en cause, bien sûr, mais aussi une certaine méconnaissance de la réalité de la grossesse aujourd’hui : ainsi, 65% des personnes interrogées pensent que les grossesses pathologiques ne touchent que moins de 10% des femmes enceintes, alors qu’en réalité ce chiffre s’élève à 20% !

De la même manière, la moitié des futures mamans pensent que le nombre de grossesses pathologiques est à la baisse, alors que c’est l‘inverse : il augmente régulièrement, notamment du fait de l’âge maternel qui ne cesse d’augmenter et d’engendrer complications et prématurité ! Encore un effort à faire sur l’information…

Publié le 06-06-2013 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Santé : l'Afssaps rappelle des sirops pour nourrissons

L'Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé retire du marché trois médicaments prescrits...
Lire la suite

Fractures de l'enfant : les situations les plus accidentogènes

Fractures de l'enfant : les situations les plus accidentogènes

Attention, ça va casser ! Pour éviter les mauvaises chutes et les fractures, vous devez connaître les...
Lire la suite