Santé : les antitussifs pédiatriques sur la sellette

Image d'illustration

Malgré les recommandations passées de l'AFSSAPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé), la revue médicale Prescrire signale que certains médicaments antitussifs destinés aux enfants et contre-indiqués sont toujours prescrits !

Il s'agit des sirops et autres suppositoires anti-histaminiques censés calmer les toux des enfants, dont l'usage avait été déconseillé par l'AFSSAPS aux moins de 2 ans en 2010, et des médicaments contenant des dérivés terpéniques, c'est à dire des produits contenant eucalyptus et camphre sous forme d'huile essentielle ou de dérivés.

Pour les premiers, l'AFSSAPS avait mis en évidence une balance bénéfices/risques défavorable, avec de très nombreux effets secondaires, comme une somnolence excessive ou des troubles neuropsychiques. Prescrire affirme qu'un retrait du marché de ces médicaments serait plus efficace qu'une simple « mise en garde », puisque les médecins peuvent toujours prescrire de tels produits et que les cas de mauvaises utilisation (surdose la plupart du temps) sont toujours possibles !

Pour les seconds, la polémique n'est pas nouvelle : dès 2004, un baume à base de camphre avait été retiré du marché car responsable de convulsions chez certains enfants. L'AFSSAPS avait fait paraître une recommandation en 2008 à l'attention des laboratoires afin qu'ils limitent l'utilisation du camphre, du menthol et de l'eucalyptol dans les préparation destinées aux enfants. Par ailleurs, les journalistes de Prescrire rappellent que l'efficacité de ces produits n'est absolument pas prouvée, contrairement au risque de convulsions, très réel, lui...

En bref : en cas de toux de votre enfant, parlez-en à votre médecin !

En savoir plus :

Notre article sur le rhume du tout-petit
Notre article sur la toux

Publié le 07-03-2011 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

L’intolérance au gluten en progression

L'intolérance au gluten en progression

La maladie coeliaque, conséquence de l'intolérance au gluten, touche 4 fois plus de monde aujourd'hui que...
Lire la suite

Santé : enceinte, fuyez les pesticides !

Santé : enceinte, fuyez les pesticides !

On ne peut pas dire que les pesticides aient le vent en poupe depuis plusieurs années : leur nocivité...
Lire la suite

Obésité infantile :  3 facteurs de risques

Obésité infantile : 3 facteurs de risques

Héréditaire ou non ? Uniquement liée à l'alimentation ou bien aussi due à des causes...
Lire la suite