Santé : les antibiotiques, ce n'est (toujours) pas automatique...

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) tire la sonnette d'alarme : en dépit des multiples campagnes de sensibilisations menées dans le monde tant auprès des patients qu'auprès des professionnels de santé, les bactéries deviennent toujours plus résistantes aux antibiotiques
Les antibiotiques, ce n’est pas automatique !
Les antibiotiques, ce n’est pas automatique !

...Nous en consommons encore bien trop !

En cette journée mondiale de la santé, les responsables de l'OMS rappellent que si les antibiotiques sont une découverte majeure qui a contribué à réduire significativement la mortalité dans le monde et à améliorer le confort de vie, leur surconsommation provoque l'apparition de bactéries dites « multirésistantes » sur lesquelles ils n'ont plus d'effet. Le risque : observer un retour de la mortalité due à des affections qui ne tuaient plus...

En 2010, une souche particulièrement virulente de tuberculose a touché 500 000 personnes dans le monde, et un tiers de ces personnes sont décédées.

Un travail d'information doit encore être mené en urgence auprès des consommateurs (à proscrire avant toute chose : l'automédication !) et des médecins qui ont la prescription « facile »...

En savoir plus

Publié le 14-04-2011 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Grossesse, régimes et people : le cercle vicieux !

Grossesse, régimes et people : le cercle vicieux !

Le site américain blisstree.com s'est intéressé à l'effet produit sur nous, mamans lambdas, par les...
Lire la suite

Maternité : publique ou privée ?

Maternité : publique ou privée ?

Au moment de choisir votre maternité, son statut (public ou privé) peut être un critère de choix. Mais...
Lire la suite