Santé : le lait, indispensable !

Image d'illustration

La Société Française de Pédiatrie (SFP) tire la sonnette d'alarme : halte à l'éviction du lait de vache chez les petits sans raison valable !

Le lait est en effet dans le collimateur de nombreux jeunes parents. Accusés de nombreux maux (eczéma, infections à répétition), il est purement et simplement évité et/ou supprimé du régime alimentaire de certains enfants, et ce, sans que l'enfant ait manifesté le moindre signe d'inconfort.

Les parents concernés font fréquemment le choix d'un substitut végétal : boisson d'amande, de riz ou de soja, abusivement appelées « laits ». Les pédiatres rappellent que la minéralisation des os n'est en aucun cas assurée par ces boissons, avec pour conséquences des carences en calcium et, à long terme, une recrudescence de fractures.

En outre, le lait contient des nutriments irremplaçables, hormis par des suppléments médicamenteux ; le jeu en vaut-il la chandelle ?

Enfin, les médecins signalent que les réels cas d'intolérance au lactose, voire d'allergie, existent bel et bien, mais restent relativement rares ; en tous les cas, c'est le pédiatre qui est à même de les diagnostiquer. N'ayez pas peur du lait !

En savoir plus :

Notre articles sur les laits alternatifs
Notre article sur les produits laitiers
Notre article sur l'allergie aux protéines de lait de vache

Publié le 21-04-2011 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #alimentation

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Alimentation : alerte au sucre !

Une étude de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) le confirme : les enfants issus de...
Lire la suite

Les françaises allaitent encore trop peu de temps

Si de plus en plus de françaises allaitent, la durée de l'allaitement reste encore inférieure aux...
Lire la suite

Bien manger: attention au sucre !

Bien manger: attention au sucre !

Durant sa vie in utero et même après la naissance, votre enfant développe une nette préférence pour les...
Lire la suite