Santé : l’hyperactivité, attention aux traitements !

Image d'illustration

Entre 3,5 et 5,6 % des enfants d'âge scolaire sont concerné par l'hyperactivité en France. Ce trouble, encore mal connu, constitue un véritable handicap pour les enfants atteints : difficultés scolaires, sociales, détresse psychologique...

A l'occasion de la journée pour la recherche contre les Troubles Déficitaires de l'Attention - Hyperactivité en avril dernier, des médecins spécialistes de la maladie ont tiré la sonnette d'alarme : un TDAH ne doit pas être confondu avec de la « simple » agitation, et, surtout, le traitement proposé doit être adapté !

En effet, faute de connaissances suffisantes sur ce trouble, par ailleurs bien connu aux USA par exemple, on a longtemps traité ces enfants (impulsifs, agités, inattentifs, se mettant parfois en danger) à l'aide de neuroleptiques pour les « calmer » ; mais de tels médicaments, peu destinés aux plus jeunes, ont eu comme conséquence d'en rendre bon nombre dépressifs ! Ils étaient donc ensuite traités avec des antidépresseurs et des anxiolytiques... Une errance thérapeutique dénoncée aujourd'hui par les pédopsychiatres et les neuropédiatres, seuls habilités à prendre en charge cette maladie qui trouve son origine dans le système nerveux central.

Si vous vous inquiétez d'une possible hyperactivité de votre enfant, un seul conseil : consultez en priorité un pédopsychiatre, voire la consultation de neuropédiatrie d'un hôpital spécialisés pour les enfants !

En savoir plus :

Notre article sur le TDAH
Notre article sur le pédopsychiatre

Publié le 14-06-2011 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Santé ou argent, des femmes enceintes choisissent…

Faute de moyens suffisants, 27% des femmes enceintes seraient prêtes à renoncer à certains soins, selon un...
Lire la suite

Obésité maternelle et augmentation du risque de diabète de type 1 chez l’enfant

Obésité maternelle et augmentation du risque de diabète de type 1 chez l'enfant

Une étude suédoise, publiée dans la revue de l'association européenne pour l'étude du diabète intitulée «...
Lire la suite

Pas de lien entre tabac pendant la grossesse et addictions des enfants

Le tabagisme de la maman durant sa grossesse n’aurait pas d’influence sur une future consommation abusive...
Lire la suite