Sale temps pour les graisses…

Image d'illustration

Alors que le Danemark vient de mettre en place une taxe sur les produits alimentaires riches en graisses saturées (plats préparés en tête), une première mondiale, la France se préoccupe également de l'assiette des plus jeunes.

Un décret gouvernemental paru début octobre encadre désormais très strictement les repas dans les cantines scolaires. Les mesures phare : la restriction des produits frits et/ou panés, qui devront être servis au maximum une fois par semaine, et l'accès limité aux sauces (ketchup, mayonnaise), au sel et au poivre qui ne seront plus en libre service. Mais aussi : eau et pain à volonté, accent mis sur les fruits et légumes de saison, produits laitiers à chaque repas...

Un salutaire retour à plus d'équilibre alimentaire ! Mais... Et le goût dans tout cela ? En effet, selon une enquête menée par le ministère de l'Agriculture (qui fixe les règles en matière de restauration scolaire), plus de la moitié des élèves français considère les repas servis à la cantine mauvais... Conséquence : 1 enfant sur 2 avoue sortir de table en ayant encore faim ! La porte ouverte au grignotage... Encore un effort !

Publié le 10-10-2011 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #alimentation

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Bien choisir son goûter à la boulangerie

Bien choisir son goûter à la boulangerie

Croissant, pain au chocolat... Mais que faut-il choisir ? Les viennoiseries sont caloriques, mais...
Lire la suite

Bébé gardé, bébé potelé ?

Les enfants gardés en collectivité (crèche, halte-garderie) seraient-ils plus touches que les autres par...
Lire la suite

Allaitement : le réflexe d’éjection fort (REF)

Allaitement : le réflexe d'éjection fort (REF)

Vous allaitez, vous avez du lait en quantité, mais pourtant les tétées ne se passent pas bien : bébé...
Lire la suite