Rythmes scolaires : l’avis de l’Académie de médecine

Des journées moins longues, des rythmes biologiques mieux respectés : selon l’Académie de médecine, la nouvelle organisation du temps scolaire en France fera du bien à nos enfants !
Image d'illustration



La réforme des rythmes scolaires qui entrera en vigueur en septembre prochain sonne la fin de la semaine de 4 jours ! Désormais, les écoliers français verront leur semaine de travail revenir à 4,5 jours ; la demi-journée sera dorénavant le mercredi matin, au lieu du samedi matin.

Une nouvelle organisation qui correspondrait presque aux recommandations émises depuis 2010 par l’Académie de médecine ! "Presque", car le collège d’experts, composés de spécialistes des rythmes biologiques de l’enfant, préconisent plutôt une véritable journée de repos en milieu de semaine, et un samedi matin travaillé. La reprise du lundi serait en effet facilitée (pas évident de se lever tôt après 2 grasses matinées !), et les performances des enfants seraient meilleures après un week-end raccourci…

Mais l’Académie insiste surtout sur le fait que la semaine de 4 jours, avec ses longues journées d’école, était une aberration d’un point de vue biologique, entraînant une fatigue intense chez les enfants, particulièrement les plus jeunes. 4,5 jours travaillés leur permettent d’alléger un peu la charge quotidienne ! Surtout que, malgré cette énième réforme, les écoliers français ont toujours des journées plus longues que la plupart des autres enfants du monde…

Publié le 05-03-2013 à 14:37 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #ecole

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Ecoles privées : où scolariser mon enfant?

Ecoles privées : où scolariser mon enfant?

En dehors de l'école publique, il existe deux autres types d'établissements scolaires privés, tout aussi...
Lire la suite

Des livres pour préparer la rentrée

Des livres pour préparer la rentrée

Elle est encore bien loin, et pourtant ! Cette année, votre enfant va effecteur sa première rentrée...
Lire la suite