Rester femme, sans culpabiliser !

Devenir mère ne signifie pas de renoncer à tout ce qui faisait votre vie auparavant ! Vous avez repris une activité ou vous restez à la maison pour vous occuper de votre enfant ? Ne culpabilisez pas si vous n'êtes pas toujours à 200 % !
Rester femme, sans culpabiliser !
Rester femme, sans culpabiliser !

Etre mère, mais être aussi active, femme, épouse, amie...

Vous êtes mère et même si cela a considérablement bouleversé votre existence, vous n'en restez pas moins une femme, une citoyenne, une épouse, une femme active... Pas toujours facile de concilier tous ces volets constituants votre personnalité ! Et pourtant, vous ne pouvez pas faire un trait sur ces éléments qui font partie de votre équilibre et de votre bien-être. Aujourd'hui, la barre est haute : il faut réussir socialement, être épanouie, savoir s'occuper de son foyer et de ses enfants... Impossible parfois de tout mener de front et de réussir sur tous les tableaux ! Si votre activité professionnelle vous est indispensable, inutile de culpabiliser parce que vous laissez votre enfant à de tierces personnes (nounou, crèche...) ; parce que la relation que vous avez avec votre enfant passe surtout par des moments de qualité... Et que le temps passé hors du giron maternel est également un temps de construction et d'éveil pour votre enfant qui développe sa sociabilité au contact des autres.

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Grands-parents : quand ils marquent une préférence…

Grands-parents : quand ils marquent une préférence...

La fratrie est le lieu où se jouent toutes les rivalités et jalousies. Lorsque ses grands-parents marquent...
Lire la suite

 Enfant adopté : comment lui en parler ?

Enfant adopté : comment lui en parler ?

Enfant adopté : comment lui en parler ?
Lire la suite