Reconnaître les pleurs de bébé : les papas aussi !

Ah, le fameux instinct maternel ! De nombreuses études scientifiques ne cessent de remettre en cause ce soi-disant 6e sens des mamans. Celle-ci, menée par l’université de Lyon-Saint-Étienne, prouve que les papas sont autant capables que les mamans de reconnaître les pleurs de leur bébé !
Image d'illustration



Parmi une foule de bambins hurlants, vous êtes en mesure de reconnaître le vôtre sans hésitation. Un don de maman ? Non, un don de parent ! Une étude très sérieuse menée par des chercheurs en bio-acoustique s’est penchée sur l’idée reçue selon laquelle la reconnaissance de la voix de son bébé par sa maman correspondrait à une sorte d’instinct animal… Il n’en est rien !

29 parents (mamans ET papas !) et leurs bébés ont été soumis à des tests d’écoute de cris de différents bébés, parmi lesquels ils devaient identifier le leur ; et, bien qu’une majorité d’entre eux se soient dit peu sûrs de leur réponse, ils ont néanmoins obtenu de très bons résultats, et ce, quel que soit leur sexe !

Les parents les moins performants lors de cette épreuve étaient ceux qui passaient le moins de temps avec leur enfant. Selon les chercheurs, il faut en effet passer quotidiennement 4 heures en moyenne avec son enfant pour que le mécanisme de reconnaissance des pleurs du tout petit se mette en place chez les parents. Une question de temps passé ensemble, et non de genre !

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Carrière : femme active et maman, encore un effort !

Carrière : femme active et maman, encore un effort !

Mener de front vie professionnelle et vie de famille, un challenge pas toujours facile à réaliser ! A...
Lire la suite

La bibliothèque des parents 6-18 mois

La bibliothèque des parents 6-18 mois

Entre 6 et 18 mois, que de découvertes pour votre enfant ! Diversification alimentaire, apprentissage...
Lire la suite

Enfin un prénom pour le royal baby

Le fils de Kate Middleton et du prince William a enfin un prénom !
Lire la suite