Quand un patron devient papa…

Un PDG qui devient papa pour la première fois devient aussi très généreux… avec lui-même.  ! Les salaires de ses collaborateurs, en revanche, ne suivent pas.
Image d'illustration

..

C’est une bien étrange étude que publie la revue américain Administrative Science Quarterly dans son dernier numéro : "Comment les enfants d'un patron masculin affectent les rémunérations de ses employés". Relayée en Europe par The Economist et Le Monde, cette étude menée sur l’analyse des salaires des entreprises de plus de 10 salariés au Danemark fait apparaître que les patrons se font tout simplement augmenter pour fêter l’arrivée de leur premier-né ! De 6,4% en moyenne si le bébé est un garçon et de 3,5% si c’est une fille.

Mieux vaut que ce soit une fille

En revanche, les salariés ne sont pas à la fête : ils se retrouvent moins bien payés lorsque le nouveau-né de leur patron est un garçon. Une mesure qui affecte davantage les hommes que les femmes. Pour les chercheurs, tout cela est logique et renvoie à des notions de "conservation", mais cela montre aussi qu’il vaut mieux pour les employés que le premier-né de leur patron soit une fille.…

Publié le 26-12-2012 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #futurpapa

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Réalisez votre boîte à papa !

Réalisez votre boîte à papa !

L'annonce de votre grossesse, suivie de 9 mois d'attente, de questionnements, d'angoisses parfois, puis, en...
Lire la suite

La naissance prématurée côté papa

La naissance prématurée côté papa

Une naissance est dite prématurée dès lors qu'elle survient entre la 28e et la 37e semaine d'aménorrhées....
Lire la suite