Psycho maman : familles recomposées, les relations avec l'enfant (Page 2)

1,2 millions d'enfants vivent dans une famille recomposée*, pourtant derrière ce chiffre se cache dans chaque foyer une réalité unique. Pour un enfant, vivre la séparation de ses parents n'est pas une chose anodine. Il est important qu'il puisse rapidement retrouver sa place dans la famille recomposée.
Psycho maman : familles recomposées,  les relations avec l’enfant
Psycho maman : familles recomposées, les relations avec l’enfant

Placer le couple au centre

Votre couple recomposé est la nouvelle norme. C'est lui qui est au centre de cette famille et le dialogue reste plus que jamais d'actualité, car cette nouvelle donne relève de votre choix et non de celui de l'enfant. La parole doit également pouvoir circuler sereinement dans le couple s'agissant des enfants de chacun. Souvent, c'est lorsqu'un enfant nait de cette nouvelle union que les conflits peuvent se résoudre partiellement. Cette naissance consolide le couple et montre aux enfants qu'il s'agit d'une relation durable : ils accèdent ainsi à un statut de grand frère ou grande sœur. A ce stade, ils doivent aussi être rassurés sur l'amour que lui portent ses parents et la place qu'ils conservent dans la famille.

Savoir laisser le temps au temps

Ne cherchez pas à forcer les sentiments de l'enfant : laissez le appréhender cette nouvelle situation à son rythme. Vous ne remplacez ni son père ni sa mère, pourtant vous avez votre mot à dire lorsqu'il est sous votre toit !

*Etude INSEE - publication octobre 2009 pour des chiffres de 2006

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Télévision : quand les parents parient sur bébé…

Un nouveau concept de jeu télévisé devrait faire fureur aux États-unis. En effet, la chaîne ABC mise sur...
Lire la suite

Vidéo : ce chien empêche un bébé de se noyer!

Nous savons toutes que même à quatre pattes, un bébé peut se montrer redoutablement rapide... Et parcourir...
Lire la suite

Nos enfants, centres du monde ?

Alors que "l’enfant-roi" est fustigé partout dans le monde, cette étude néerlandaise nous met du baume au...
Lire la suite