Protections périodiques gratuites pour toutes les femmes : la loi vient de passer en Ecosse

C'est une première mondiale. Le 25 février 2020, le Parlement écossais a voté une loi permettant à toutes les femmes d'avoir un accès gratuit à des protections périodiques. On vous raconte.
Les protections périodiques gratuites en Ecosse
Les protections périodiques gratuites en Ecosse

Le Parlement autonome d'Ecosse vient de franchir un pas inédit afin de lutter contre la précarité menstruelle. Le mardi 25 février 2020, une proposition de loi votée en première lecture, prévoit que des protections périodiques (serviettes et tampons) seront distribuées gratuitement dans les pharmacies, les clubs de jeunesse, etc. 

Lutter contre la précarité menstruelle

Avoir ses règles coûte environ 5 000 euros à une femme. C'est une somme importante, qui contraint certaines femmes dans le besoin à ne pas changer aussi souvent que besoin de protection. En France, 1,7 millions de femmes seraient concernées par cette précarité menstruelle. 

C'est dans cette optique que le Parlement écossais a voté cette loi. Au Royaume-Uni, selon une étude de 2018, 27 % des femmes ont déjà manqué le travail ou l'école parce qu'elles n'avaient pas les moyens de s'acheter des serviettes ou des tampons. 

En France une expérimentation sur la gratuité des protections

Si la mesure prise par l'Ecosse est une première mondiale, d'autres pays se penchent sérieusement sur cette question de précarité menstruelle. En France, la Secrétaire d'Etat en charge de l'Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa et la Secrétaire d'Etat à la Solidarité, Christelle Dubos, se sont saisies de la question. 

Le 12 février dernier, elles ont annoncé, dans un communiqué commun, que le gouvernement allait lancer dès 2020, "la gratuité des protections hygiéniques dans plusieurs lieux collectifs" pour des femmes en situation de précarité. Il s'agit pour l'heure d'une expérimentation dotée d'un budget de 1 million d'euro. 


Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Une employée municipale envoie des lettres d’amour à un garçon de 9 ans

Une employée municipale envoie des lettres d'amour à un garçon de 9 ans

La jeune femme de 29 ans était employée municipale. Elle s'occupait des enfants d'une école primaire...
Lire la suite

Un bateau pour avorter

Un bateau pour avorter

The Economist a publié une vidéo (en anglais) de Rebecca Gomperts, une femme médecin luttant pour le droit...
Lire la suite

Un couple homosexuel doit rendre le bébé qu’ils ont adopté à la mère biologique

Un couple homosexuel doit rendre le bébé qu'ils ont adopté à la mère biologique

La RTBF raconte une histoire bien triste. Celle de Manish et Mickaël qui ont dû rendre à la mère biologique...
Lire la suite