Prévoir une grossesse : ce qu'il faut savoir

Contrairement à une idée reçue, tomber enceinte n'est pas chose facile. L'âge, la période d'ovulation, l'hygiène de vie, le poids, l'activité physique, la fréquence des rapports, le stress... de nombreux facteurs entrent en ligne de compte lorsqu'on souhaite initier une grossesse. Le point sur tout ce qu'il fait savoir avant et afin de tomber enceinte.
Prévoir une grossesse : ce qu'il faut savoir
Prévoir une grossesse : ce qu'il faut savoir

Période d'ovulation et fin de la contraception

De nombreuses femmes rencontrent des difficultés à tomber enceinte simplement parce qu'elles connaissent mal leur corps.

Rappelons simplement que la période idéale pour concevoir un bébé se situe entre le 10ème et le 15ème jour du cycle (si l'on considère un cycle régulier de 28 jours).

Le premier jour du cycle étant le premier jour des règles. Par ailleurs, il faut compter en moyenne 3 mois après l'arrêt d'une contraception hormonale pour retrouver un cycle régulier.

L'hygiène de vie

Pour augmenter ses chances de tomber enceinte puis mener à bien une grossesse, une bonne hygiène de vie est recommandée.

Au programme : activité physique régulière, alimentation saine et variée, sommeil et, éventuellement, supplémentation en acide folique (vitamine B9) jusqu'à un an avant la grossesse.

L'arrêt du tabac, de la caféine et de l'alcool est évidemment plus que conseillé.

Amour et psychologie

Pour tomber enceinte, il n'y a pas de secret : il faut faire l'amour, et souvent.

Mais pas n'importe comment ! Rendre la chose mécanique et sans intérêt autre que celui de la conception d'un enfant est une erreur.

D'une part parce que les contractions utérines provoquées par l'orgasme féminin augmentent les chances de fécondation, d'autre part parce que le plaisir partagé des futurs parents contribue à instaurer un climat de sérénité et d'amour nécessaire à la conception d'un bébé.

Les freins à la conception

Enfin, certains facteurs comme des cycles irréguliers, une endométriose, une maigreur ou un surpoids excessif ou bien encore l'âge peuvent être facteurs d'infertilité.

Sur ce dernier point, il faut savoir qu'une femme a trois fois moins de chances de tomber enceinte à 40 ans qu'à 25 ans...

Passé 35 ans, il ne faut pas hésiter à consulter son gynéco si une grossesse ne se déclare pas dans les 6 mois après le début des essais. Avant cela, on peut attendre 10 à 12 mois avant de consulter.

En savoir plus

Faites votre courbe de température en ligne et maximisez vos chances de grossesse!

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Les difficultés de conception

Les difficultés de conception

Une grossesse qui tarde à venir, ce sont des questions, des inquiétudes, des hypothèses, et le spectre de...
Lire la suite

Un nouveau contraceptif d’urgence : le stérilet !

Un nouveau contraceptif d'urgence : le stérilet !

Le saviez-vous ? Le Dispositif Intra Utérin (DIU ou stérilet) n'est pas seulement un moyen de contraception...
Lire la suite

DPI, aide à la conception : la France en retard !

A l’occasion des journées de la biologie consacrée à la grossesse et aux premiers jours de vie, d’éminent...
Lire la suite