Prévention : les fausses couches, évitables dans 15% des cas !

Une étude danoise fait le point sur les facteurs de risque de fausses couches. Et rappelle certains conseils pour réduire leur éventualité !
Image d'illustration

Plus de 91 000 femmes enceintes ont été suivies dans le cadre de cette étude de grande ampleur. Parmi elles, 3,5% d’entre elles ont subi une fausse couche. Les chercheurs se sont penchés sur les causes de ces grossesses interrompues et en ont tiré une liste de facteurs de risque évitables !

Ainsi, le poids de la future maman est très important : avoir trop ou à l’inverse pas assez de kilos peut mettre en péril la poursuite de la grossesse. Porter des charges lourdes également : ce n’est pas un mythe, les femmes enceintes devraient vraiment se ménager puisque porter un poids de 20 kg (l’équivalent d’une grande valise bien pleine) quotidiennement augmente le risque de fausse couche !

Travailler de nuit ne réussi pas non plus aux futures mères : ce rythme de vie ne semble pas compatible avec une grossesse. Enfin, l’âge maternel supérieur à 30-35 ans ainsi que la consommation d’alcool font également partie de la liste des causes les plus fréquentes de fausse couches

Adapter en conséquence son hygiène de vie et son organisation avant même la grossesse permettrait, selon els auteurs de l’étude, de diminuer de 15% le risque de survenue d’une fausse couche. Et si cette adaptation intervient au cours de la grossesse, le risque est tout de même réduit de 12,5%. Il n’est jamais trop tard !

Source : pourquoidocteur.fr

Publié le 20-02-2014 à 08:39 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Votre santé après l’accouchement

Votre santé après l'accouchement

Vous avez porté votre bébé pendant 9 mois, et vécu cette merveilleuse aventure avec bonheur et...
Lire la suite

Grossesse : je saigne, que se passe-t-il ?

Grossesse : je saigne, que se passe-t-il ?

Une perte de sang durant la grossesse, même minime, doit être considérée avec le plus grand sérieux :...
Lire la suite