Prévention du rhume : le zinc, efficace !

Les médicaments à base de zinc seraient efficaces non seulement pour réduire la durée d’un rhume, mais aussi en prévention !
Image d'illustration

Dès les premiers symptômes (éternuements, nez qui commence à s’encombrer…), foncez ! Les préparations et autres compléments à base de zinc peuvent vous aider à guérir plus vite : de 8,5 jours en moyenne, la durée du rhume descend ainsi à 4,5 jours, à condition de débuter le traitement dans les 24 heures suivant l’apparition des premiers symptômes.

Cette préconisation confirmée par deux médecins indiens est valable pour les adultes, mais aussi pour les enfants ! Et pour eux, le zinc aurait même la faculté de prévenir l’apparition de la maladie…Un traitement "de fond" administré dès le début de l’automne, sous forme de comprimés ou de sirop par exemple, permet ainsi de réduire les risques : 38% seulement des enfants l’ayant reçu ont finalement développé un rhume, contre 62% de ceux qui n’ont reçu qu’un traitement placebo !

L’aspect préventif du zinc pour le rhume de l’adulte n’a pas encore été étudié, donc cet effet n’est pour l’heure avéré que chez les plus jeunes. Par ailleurs, les chercheurs rappellent que le zinc chez les personnes immunodéprimées ou souffrant de maladies chroniques peut se révéler toxique à fortes doses. A utiliser avec discernement !

Source : pourquoidocteur.fr

Publié le 14-04-2014 à 11:22 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Les dangers de l’alcool chez la femme enceinte

Les dangers de l'alcool chez la femme enceinte

Si la plupart des femmes enceintes sont conscientes que l'alcool représente un réel danger pour le fœtus,...
Lire la suite

Le souffle au cœur

Le souffle au cœur

Un bruit au cœur qui fait souffler un vent de panique! Le souffle au cœur provient d'une anomalie des...
Lire la suite

Les antibiotiques, ce n’est pas automatique !

Santé : les antibiotiques, ce n'est (toujours) pas automatique...

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) tire la sonnette d'alarme : en dépit des multiples campagnes...
Lire la suite