Plusieurs cas de bébés naissant sans bras en Bretagne

Guidel est une petite ville du Morbihan. Dans cette commune plusieurs bébés sont venus au monde sans bras ou avant-bras. Un nombre anormalement élevé de malformations qui inquiètent les autorités sanitaires.
Des bébés naissent sas bras en Bretagne
Des bébés naissent sas bras en Bretagne

Guidel est une petite ville de bord de mer située dans le Morbihan en Bretagne. Dans cette ville de 11 000 habitants, chaque année, une centaine de bébés viennent au monde. Pourtant, depuis 2011, 4 enfants sont nés avec une main ou un avant-bras en moins. 

Cette maladie s'appelle agénésie transverse de l'avant-bras. C'est, comme le précise France 3 Bretagne, une malformation très rare, qui ne touche qu'à peine 200 naissances par an dans l'hexagone. 

Une cause environnementale coupable de cette malformation ? 

Dans la majorité des cas, cette malformation touche les personnes ayant consommé des drogues pendant leur grossesse ou certains médicaments ou les personnes ayant une anomalie génétique. 

Dans le cas des 4 bouts de choux touchés à Guidel, aucun de ces facteurs de déclenchement n'est présent. Les mamans, qui se sont connues pour certaines par hasard, sur les réseaux sociaux ou par le bouche-à-oreille pensent donc, forcément à une cause environnementale. 

Cependant, à ce jour, aucune recherche n'a pas faite pour connaître les causes réelles de ces malformations. Interrogés par Ouest France, un pédiatre explique qu'il faut rester prudent « Faut-il mettre en cause l'environnement ? Les pesticides ? Les perturbateurs endocriniens ? Pour l'instant, on ne peut rien affirmer. Mais encore une fois, ça pose question ».

Ailleurs en France, dans l'Ain et en Loire-Atlantique d'autres poches géographiques ont été repérées par les autorités, et présentent, elles aussi, une concentration anormale agénésie transverse des membres. 

Un rapport de Santé publique confirme le problème

Santé publique France a confirmé, dans un rapport publié jeudi 4 octobre que les cas de malformations remarqué à Guidel et en Loire-Atlantique était bien « un excès de cas » par rapport à la moyenne nationale. L'organisme publique explique cependant n'avoir pas d'« exposition commune » permettant de donner une explication à ces malformations entraînant un handicap certain. 

Guidel est une commune rurale, avec de nombreuses exploitations agricoles. Pour la directrice du registre des malformations de Rhônes-Alpes, le fait que tous les cas recensés en France le sont dans des communes rurales montrerait que la recherche devrait se pencher vers les pesticides et les produits phytosanitaires auxquelles les mamans auraient été exposées durant leur grossesse. Irait-on vers un futur scandale sanitaire ? La réponse de Santé Publique semble beaucoup plus simple, elle va se contenter de porter « une attention toute particulière à la survenue de nouveaux cas dans ces régions et dans le reste de la France »...

Vous aimerez aussi

Échangés à la naissance, deux bébés resteront dans leur famille d’adoption

Échangés à la naissance, deux bébés resteront dans leur famille d'adoption

En Inde deux familles ont vu leurs bébés être échangés à la naissance. Il aura fallu près de 3 ans pour que...
Lire la suite

10 ans de prison pour une nounou qui a secoué un bébé de 9 mois

10 ans de prison pour une nounou qui a secoué un bébé de 9 mois

La nounou était agréée. Elle a pourtant été accusée de la mort du petit Théo, 9 mois en février 2017. Le...
Lire la suite

Bébé secoué : une nourrice avoue le meurtre d'un bébé de 6 mois

Une assistante maternelle reconnait avoir secoué un bébé et l'avoir tué

Dans la nuit du 8 juin 2018, la petite Rosa, 6 mois, s'est éteinte à l'hôpital Necker. Sa nourrice vient de...
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus