Pleurs de bébé : le secret d’une réponse appropriée

Pourquoi certaines jeunes mamans ne semblent-elles pas éprouver de difficultés à consoler leur bébé qui pleure, alors que pour d’autres, cela paraît insurmontable ?
Image d'illustration

Devenir maman, c’est peut-être en partie instinctif, mais c’est aussi et surtout composer avec sa propre expérience acquise dans l’enfance… Cette étude menée sur 259 mères et futures mères par des chercheurs de l’université de Caroline du Nord (États-unis) le prouve une fois de plus !

Les participantes ont été tout d’abord interrogées sur leur enfance, leurs souvenirs avec leurs parents, ainsi que sur leur état émotionnel général. Elles ont ensuite été bardées de capteurs afin de recueillir leurs réactions physiologiques face à 4 courtes vidéos de bébés en pleurs.

Ce sont les femmes ayant elles-mêmes eu des parents réconfortants et protecteurs qui se sont montrées les plus sensibles au gros chagrin des bébés présentés. Outre leur empathie, elles ont même été capables de comprendre les besoins des enfants qu’elles visionnaient ! Dans le groupe "femmes enceintes", il ressort que ce sont ces mêmes femmes qui se sont montrées, par la suite, les plus à l’aise avec les pleurs de leurs enfants une fois que ceux-ci sont nés.

Les mères ayant eu des parents indifférents à leurs pleurs lorsqu’elles étaient bébé, mais aussi celles que la fatigue, le baby blues ou une dépression post partum touchent sont aussi celles qui ont le plus de mal à faire face aux pleurs de leurs nouveaux-nés ; les auteurs de l’étude insistent donc pour que ce qu’il appellent le "stress parental" soit évalué et repéré précocement par les médecins. Pour que ces situations ne se reproduisent pas ad vitam aeternam…

Source : santelog.com

Publié le 12-09-2014 à 09:51 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #psycho

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Elle n'en a que pour son père !

Elle n'en a que pour son père !

Au secours... Elle n'a d'yeux que pour son papa !
Lire la suite

Travail : les salariées françaises pas sereines

Carrière, égalité et maternité, une équation loin d’être simple à résoudre pour les salariées...
Lire la suite