Pilule : attention aux risques cardiovasculaires

La pilule contraceptive est la méthode de contraception la plus utilisée en France. Cependant sa prise peut entraîner une augmentation des risques d’accident cardio-vasculaires.
Image d'illustration



Deux études récentes soulignent le risque accru d’accidents cardio-vasculaires lié à la contraception orale. Une étude danoise menée à grande échelle entre 1995 et 2009 rapporte que ce risque augmente avec l’âge et s’accroît légèrement pour les femmes prenant la pilule. Une étude française s’est, quant à elle, intéressée aux nombres d’infarctus enregistrés en France entre 1995 et 2010 et souligne que davantage de femmes en sont victimes avant 50 ans, la pilule jouant un rôle.

Les propriétés coagulantes des œstrogènes en cause

Les œstrogènes entrant dans la composition des pilules combinées (œstrogènes et progestatifs) favorisent la coagulation du sang, ce qui peut conduire à la formation de caillots à l’origine de l’accident cardio-vasculaire. Il a été établi que les femmes après 35 ans sont plus exposées à ces problèmes. Par ailleurs le cocktail tabac-pilule crée un sur-risque non négligeable... Des avertissements à ne pas négliger!

Publié le 07-09-2012 à 14:38 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #enviedebebe

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Infertilité : et le couple dans tout cela ?

Faire face à l’infertilité dans le couple peut affecter les relations entre les partenaires, selon une...
Lire la suite

Pilules et risques pour la santé : le point

La Comité d’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (PRAC) et l’Agence européenne du...
Lire la suite

Infertilité masculine : quelles solutions ?

Infertilité masculine : quelles solutions ?

De nombreuses techniques existent aujourd'hui pour surmonter des problèmes de fertilité chez l'homme. Tout...
Lire la suite