Photo d'allaitement : nouvelle censure sur les réseaux sociaux...

Après la grogne des utilisatrices de Facebook contre le réseau social qui censurait les photos d'allaitement, jugées "indécentes", c'est à présent Instagram qui s'y met !
Photo d’allaitement : nouvelle censure sur les réseaux sociaux…
Photo d’allaitement : nouvelle censure sur les réseaux sociaux…

Amy Woodruff, pratiquante de yoga un peu hippie, faisait ses exercices matinaux habituels, nue, quand son bébé a soudain surgi et est naturellement venu s'abreuver à son sein...Une situation cocasse et inhabituelle ! Amy a donc décidé de poster l'image insolite sur son compte Instagram. Mauvaise idée !

Une publication partagée par @thebaberainbow le

Certains utilisateurs du site ont en effet jugé la photo choquante et l'ont signalé au réseau social, qui a pris la décision, pour le moins radicale, de fermer le compte de la maman. Une décision que déplore Amy sur son blog, où elle défend sa vision très ouverte du monde en général, et de l'allaitement en particulier. Vivant au sein d'une communauté, elle exlique que la nudité lui est tout aussi naturelle que l'allaitement, et qu'il y a confusion. D'autres internautes se mobilisent actuellement sur Twitter pour qu'Instagram revienne sur sa décision et rouvre le compte "Daughter of the Sun".
Publié le 26-08-2013 à 13:55 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #alimentation

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Diabète et diversification : choisir le bon moment !

Pour éviter la survenue d’un diabète de type 1 (insulinodépendant), surtout si l’enfant a un terrain...
Lire la suite

Les additifs : faut-il s'en méfier ?

Les additifs : faut-il s'en méfier ?

Quels risques pour la santé de votre enfant ? Contrairement aux idées reçues, les additifs sont...
Lire la suite

Recette : purée de haricots verts, dès 6 mois

La purée de légume toute simple, premier contact de bébé avec l’alimentation solide, obéit tout de même à...
Lire la suite