Petits bobos quotidiens : les coliques

Bébé pleure : il a mangé, est changé, vient de dormir 4 heures d'affilée... Et si c'était des coliques ?
Image d'illustration
Publicité
Bébé pleure : il a mangé, est changé, vient de dormir 4 heures d'affilée... Et si c'était des coliques ?

 

 

Les coliques, qu'est-ce que c'est ?

Les coliques du nourrisson, bénignes, sont des douleurs abdominales spasmodiques. En cause : l'immaturité du système digestif. Allaités au sein ou biberon, tous les nourrissons ou presque sont touchés par ces douleurs.

Les signes

Les pleurs continus sont souvent les premiers signes de coliques. Inexpliqués, intenses, ils sont parfois difficiles à gérer ! D'autres éléments confirment le diagnostic :

  • Un ventre tendu,
  • Des émissions de gaz,
  • La crise survient après la tétée ou le biberon,
  • Bébé pousse des cris violents, aigus,
  • Il est grognon, fait preuve d'agitation...
  •  

Des médicaments pour soulager ?

Souvent à base de plantes, ils permettent parfois de soulager la douleur :

  • un sirop naturel à base de fenouil, à demander en pharmacie ;
  • des antispasmodiques prescrits par votre médecin.

Le lait en cause

Parfois à l'origine de ces coliques, le lait infantile peut être remis en cause. Une intolérance au lactose ou aux protéines de lait de vache peut par ailleurs compliquer la digestion de votre bébé. Votre pédiatre peut alors vous suggérer un nouveau lait, ou une adaptation de votre propre alimentation si vous allaitez.

De la patience...

Parfois, les médicaments et/ou le changement de lait ne suffisent pas à soulager ces coliques. Patience : aux alentours de 3 mois, les coliques diminuent pour disparaître tout à fait.

En attendant, quelques gestes qui peuvent aider :

  • Lors du repas, veillez à ce que votre bébé n'avale pas trop d'air et qu'il fasse bien son rot ;
  • Mettez bébé sur le ventre, à cheval sur votre bras, ou sur le côté, les jambes repliées, pendant quelques minutes ;
  • Massez-lui le ventre ;
  • Mettez une bouillote sur vos genoux, puis une serviette, et allongez bébé sur le ventre ;
  • Et enfin, prenez votre bébé dans les bras et câlinez-le.

Un brin phyto ? Pour limiter les coliques, apaiser les pleurs, les petits maux de ventre, vous trouverez en pharmacie des préparations à base de plantes, en particulier de fenouil, pour soulager votre bout de chou. En effet, les fruits de fenouil sont traditionnellement utilisés pour leurs vertus apaisantes au niveau digestif et le fenouil peut être administré dès la naissance. Découvrez la gamme Calmosine Bio ! Plus d'articles sur : #sante

Isabelle DAMIRON
Publié le 05-10-2014 à 00:00
Mis à jour le 25-10-2017 à 17:10
Auteur : Isabelle DAMIRON
2747 articles

2 commentaires

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

  • isis14
    isis14 - Il y a 6 ans

    Pour ma part j'ai fais l'erreur de le remettre au sein lorsqu'il pleurait et ce n'était pas bon car il n'avait pas le temps de digérer. Maintenant je lui donne du Débridat et 2 fois par jour un lait spécial transit. Le reste du temps c'est le sein mais en respectant au minimum 2h00 entre chaque tétée. En éspérant avoir pu te renseigner

  • mamour23
    mamour23 - Il y a 1 an

    Coucou,Un conseil de l'eau de chaux avant chaque tétée ou biberon!Le sirop à base de fenouil etc etc tout essayer sans succès. Mais quand j'ai débuté l'eau de chaux au bout de 2j ca faisait effet! Et ma pépéte se sent mieux, ouf. Et niveau prix y a pas photo !

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus