People : pourquoi ce boom des jumeaux ?

Albert et Charlène de Monaco, Beyoncé et Jay Z, Amal et George Clooney, Cristiano Ronaldo et sa compagne, bientôt Kim Kardashian et Kanye West via GPA… Chez les peoples, c’est une avalanche de naissances gémellaires !
People : pourquoi ce boom des jumeaux ?
People : pourquoi ce boom des jumeaux ?

Chez nos amis les stars, il semble que la parentalité idéale soit désormais à la naissance de jumeaux fille/garçon ! Un « choix du Roi » qui n’a que très rarement des origines génétiques : rien de tout cela ne serait lié aux hasards de la nature, disent plusieurs spécialistes de la fertilité.

S’il est acquis que, l’âge maternel avançant, la probabilité de mettre au monde des jumeaux augmente (l’hormone FSH est plus concentrée dans le sang, amenant une croissance folliculaire plus importante), la grossesse gémellaire d’une Beyoncé ou d’une Amal Clooney, toutes deux âgées de plus de 35 ans, ne doit probablement rien à leur âge. L’aide médicale à la procréation, via une FIV ou une stimulation ovarienne, est sans doute responsable.

Depuis 40 ans, le nombre de naissances de jumeaux dans le monde a considérablement augmenté, en lien avec les progrès de la médecine reproductive. La fécondation de plusieurs ovules est, dans ces situations, quasi systématique. En outre, le recours à ces techniques encourage la formation d’embryons de sexes différents. A titre d’exemple, en France, 61% des grossesse gémellaires sont due à l’Aide Médicale à la Procréation (AMP).

Bref, si la chronique ne nous dit pas pour quelle raison les stars décident d’opter pour l’AMP (hormis Kim Kardashian, qui, pour des raisons médicales, a dû faire appel à une mère porteuse... Qui est enceinte de jumeaux !), il semble en tout cas qu’une forme de « mode » ait cours ; une tendance que les spécialistes voient d’un mauvais œil, puisque, people ou non, des jumeaux seront toujours plus fragile à la naissance. Ainsi, les petits derniers de Beyoncé, nés prématurément comme beaucoup de jumeaux, sont restés de longues semaines à l’hôpital… 

Publié le 07-07-2017 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 22:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Accidents domestiques : les brûlures, un risques pour les tout petits

33% des patients hospitalisés pour des brûlures en France sont âgés de moins de 4 ans. Prudence !
Lire la suite

Bébés mort-nés : des risques accrus pour les femmes enceintes stressées

D’après une étude américaine des National Institutes of Health (NIH), deux évènements stressants dans la...
Lire la suite

Semaine 16 d'aménorrhée (14e semaine de grossesse)

Semaine 16 d'aménorrhée (14e semaine de grossesse)

C'est l'heure de réaliser un examen pour bébé. Bien qu'il ne soit pas obligatoire, l'examen des marqueurs...
Lire la suite