Parents : des nounous de plus en plus chères

Vous déposez chaque jour votre kid chez une nounou ? Il vous en coûtera désormais plus cher. En effet, une étude de la plateforme Yoopies montre que les assistantes maternelles ont augmenté leur tarif de 2,58% par rapport à l'année dernière. Pourquoi ? Parce qu'elles ont moins d'enfants à garder et compensent donc ce manque à gagner par une hausse de leurs tarifs. Explications.
Assistantes maternelles : une augmentation des tarifs de 2,58%
Assistantes maternelles : une augmentation des tarifs de 2,58%

Un manque d'enfants à garder

Les nounous « ont du mal à trouver des familles, elles accueillent donc moins d'enfants et sont obligées d'augmenter leur tarif pour compenser le manque à gagner ». L'explication vient de Benjamin Suchar, fondateur du site Yoopies, une plateforme web qui met en relation parents et assistantes maternelles, qui a commandé cette étude.

En effet, en 5 ans, ce sont 55 000 familles de moins qui ont fait appel aux services d'une assistante maternelle pour faire garder leurs bambins. Face à cette situation, et pour maintenir leur salaire les nounous augmentent donc leur tarif. 

Ainsi, si le tarif minimum légal est de 2,78€ de l'heure, les assistantes maternelles, en 2018 sont rémunérées 3,18 € de l'heure. Ce qui représente une hausse de 2,58% par rapport à l'année dernière, soit 70 euros de plus par mois.

Une différence de tarifs en fonction des régions

Sans surprise, selon la région de France dans laquelle vous habitez, les tarifs varient. 

C'est en Corse que les nounous sont les plus chères (3,68€ de l'heure), derrière l'Ile de France ou la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Les nounous normandes sont les moins bien payées avec une moyenne de 3.02€ par heure de garde. 

Des aides de l'état

Heureusement pour les parents, il existe des aides financières qui permettent de compenser cette hausse des tarifs. 

En effet, les parents qui choisissent de faire garder leurs bébés par une assistante maternelle peuvent déduire 50% des salaires de la nounou de leurs impôts sur le revenu, plafonné tout de même à 2300 euros par enfant, CMG déduite. 

Par ailleurs, la CAF, via le complément de libre choix de mode de garde (CMG), aide également les parents, en fonction de leurs revenus. 

Pour toutes les questions que vous pouvez avoir sur les aides auxquelles vous avez le droit, sur les modes de calcul, etc, n'hésitez pas à contacter pajemploi

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Le mode de garde en pratique : assurance et responsabilités

Le mode de garde en pratique : assurance et responsabilités

L'assurance dépend du mode de garde de votre enfant. Il est important d'envisager les responsabilités de...
Lire la suite

L'allongement du CMG pour les enfants jusqu'à l'entrée à l'école

Aides pour la garde d'enfants : la bonne nouvelle

Une bonne surprise pour les parents de jeunes enfants : la ministre de santé, Agnès Buzyn a annoncé...
Lire la suite

Le mode de garde en pratique : Les crèches d’entreprise

Le mode de garde en pratique : Les crèches d'entreprise

En France, seuls 9 % des enfants de moins de trois ans trouvent une place en crèche collective. Le taux de...
Lire la suite