Papa gourmand, surpoids de l'enfant ?

Image d'illustration

On le sait aujourd'hui : l'obésité est bien plus complexe qu'un simple abus de nourriture grasse et sucrée... A l'heure où la prévention de l'obésité infantile est en hausse, des chercheurs se sont penchés sur l'assiette des futurs papas. Messieurs, attention !

Une alimentation trop grasse, trop sucrée, trop pauvre en fruits, légumes et vitamines accompagnée d'un surpoids peuvent non seulement affecter la qualité de votre sperme (mais ce fait était déjà connu), mais ils peuvent également transmettre à votre futur bébé des pathologies telles que le diabète, l'obésité ou l'hypertension qui ne se déclareront qu'à l'adolescence ! Comme quoi, tout n'est pas de la responsabilité de la mère dans la transmission des problèmes de santé...

Heureusement, il reste simple d'inverser la tendance : si vous souhaitez devenir papa, modifiez votre alimentation dans les 3 mois précédant le début de vos "essais bébé" : c'est le temps nécessaire à la fabrication par votre corps de nouveaux spermatozoïdes en pleine forme !

En savoir plus :

L'hygiène de vie du futur papa
L'alimentation du futur papa

Publié le 27-10-2011 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #futurpapa

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Vidéo : Huggies surfe sur la tendance "papa enceint" !

Vous vous rappelez des différentes expériences menées ces derniers temps par des hommes désireux de...
Lire la suite

Les papas norvégiens pourront rester plus longtemps avec leur nouveau-né

La Norvège vient d’allonger le congé parental de deux semaines en le portant à 49 semaines rémunérées à...
Lire la suite

Partir à la maternité : votre check-list!

Partir à la maternité : votre check-list!

Le moteur de la voiture ronfle en bas de la maison, la future maman (que le futur papa n'oublie pas de...
Lire la suite