Obésité infantile : l'IMC, pas fiable

Et si l'incontournable Indice de Masse Corporelle (IMC) n'était pas un outil adapté au dépistage de l'obésité infantile ?
Obésité infantile : l’IMC, pas fiable
Obésité infantile : l’IMC, pas fiable

Et si l'incontournable Indice de Masse Corporelle (IMC) n'était pas un outil adapté au dépistage de l'obésité infantile ?

L'IMC : un calcul simple (poids/taille²) qui permet de détecter une obésité. Mais cet outil de base ne serait pas très bien adapté au cas des enfants, selon une analyse publiée dans la revue Pediatricobesity. En effet, des chercheurs ont noté que des enfants présentant une surcharge pondérale visible n'étaient malgré tout pas considérés comme obèses sur la simple foi de leur IMC...

Pour presque 1/3 des enfants l'IMC n'est pas une valeur fiable

Concrètement, les cas de plus de 53 000 enfants ont été examinés. En comparant les mesures physiques de leur graisse corporelle à leur IMC, les scientifiques se sont aperçus que les valeurs coïncidaient dans 73% des cas. Ce qui veut dire que pour 27% de ces enfants, l'IMC pris seul ne permettait pas de déterminer une obésité !

Conséquence : ces enfants mal dépistés ont plus de risques de que les autres de développer une obésité mal contrôlée et ses à-côtés néfastes, tels que le diabète ou les maladies cardiovasculaires. Les spécialistes recommandent donc, dans le cas des enfants chez lesquels ont soupçonne un surpoids, de ne pas s'en tenir simplement à un calcul d'IMC mais de compléter celui-ci par des mesures physiques, telles que la mesure du tour de taille, afin de prendre en charge au mieux et au plus tôt un quelconque problème.

Source : santelog.com

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Vidéo : il entend sa maman pour la première fois !

Ce bébé de huit mois vit un moment très spécial : né sourd, on lui a posé tout récemment un implant...
Lire la suite

Des enfants sans dents de sagesse… Pourquoi, comment ?

Une étude publiée dans le journal de l’Association Dentaire Américaine annonce qu’il serait possible...
Lire la suite

Les réponses du gynécologue – semaine du 03/05/2010

Les réponses du gynécologue – semaine du 03/05/2010

Les réponses du gynécologue – semaine du 03/05/2010
Lire la suite