Nouveau calendrier vaccinal 2015 : pas de changement majeur

Image d'illustration

Élaboré par le Haut conseil de la santé publique (HCSP), le nouveau calendrier vaccinal 2015 a été rédigé et validé depuis janvier. Tour d’horizon des points essentiels à retenir.

Les nouvelles préconisations

Le Haut conseil de la santé publique (HCSP) n’a pas proposé de nouvelle recommandation pour la population générale dans ce calendrier de vaccination 2015. Seules quelques modifications majeures sont constatées par rapport au précédent calendrier. Dès cette semaine, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) et l’Institut de veille sanitaire (IVS) se chargeront d’envoyer un courrier d’information sur le détail de ce calendrier 2015 aux praticiens.

Selon le Professeur Daniel Floret, directeur du comité technique des vaccinations au HCSP, les rares révisions concernent entre autres la conduite à tenir dans des situations particulières, tels les cas de coqueluche et autres infections invasives à méningocoque. Aussi, le HCSP recommande la stratégie dite du cocooning dans le cas de la vaccination contre la coqueluche. Cela signifie que toutes les personnes entrant en contact avec le bébé doivent être vaccinées.

Le problème de pénuries de vaccins

Ce calendrier de vaccination 2015 ne tient pas compte de la pénurie de certains vaccins dans l’Hexagone. Il s’agit en particulier des vaccins dits tétravalents et quintavalents, avec le vaccin BCG. Or, selon le laboratoire Sanofi-Pasteur, fournisseur exclusif du vaccin BCG en France, la pénurie de ce vaccin devrait perdurer encore quelques mois.

Pour y faire face, les centres de Protection maternelle et infantile (PMI) sont en possession de doses de secours pour vacciner les populations les plus à risques. Il s’agit notamment des enfants qui présentent un risque accru de contracter la tuberculose, ceux qui n’ont jamais été vaccinés ainsi que les nouveau-nés. En ce qui concerne les vaccins coquelucheux, le HSCP préconise d’utiliser le vaccin hexavalent Infanrix Hexa, qui offre en plus une protection contre l’hépatite B.

Publié le 03-04-2015 à 12:15 | Mis à jour le 18-05-2018 à 22:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Semaine 12 d'aménorrhée (10e semaine de grossesse)

Semaine 12 d'aménorrhée (10e semaine de grossesse)

Vous en êtes à votre douzième semaine d'aménorrhée soit la dixième semaine de grossesse, c'est le moment de...
Lire la suite

L'enfant hospitalisé : fractures du jeune enfant, la prise en charge

L'enfant hospitalisé : fractures du jeune enfant, la prise en charge

Apprentissage de la marche oblige, les os des nourrissons, bien qu'en pleine croissance, sont beaucoup plus...
Lire la suite

Endométriose une maladie gynécologique très répandue

Endométriose : on passe à l'action !

Avec 1 femme sur 10 touchée en France, l'endométriose est un vrai problème de santé publique. Mais la...
Lire la suite