Nausées et vomissements : les signes d'une grossesse saine...

Pénibles et difficiles à vivre, les nausées et les vomissements de la grossesse sont pourtant l'indice d'une grossesse qui se déroule normalement !
Nausées et vomissements : les signes d’une grossesse saine…
Nausées et vomissements : les signes d’une grossesse saine…

Des symptômes habituels de la grossesse 

Du malaise vague ressenti au lever à l'hyperémèse gravidique, leur forme la plus extrême, les nausées et vomissements de grossesse (NVG) n'épargnent presque aucune future maman : 85% d'entre elles en souffrent ! Des désagréments devenus emblématiques de leur état...

Désagréables et parfois handicapants, les NVG ne doivent pourtant pas alerter les femmes enceintes : selon une étude de l'université de Cornell à New York, ils sont tout simplement la preuve que leur organisme sait se défendre ! Voici, en résumé, les données intéressantes issues de ces travaux :

  • A l'origine des vomissement et des nausées de la grossesse, on trouve un mécanisme de défense : ils permettraient d'expulser des aliments potentiellement toxiques pour la maman ou le fœtus !
  • Ce "bouclier" est particulièrement perfectionné, puisqu'il fonctionne surtout au moment où le fœtus est le plus sensible aux éléments susceptibles de l'atteindre : les NVG sont ainsi plus fréquents entre la 8e et la 18e semaine de grossesse...
  • Les femmes enceintes souffrant de vomissements ont significativement moins de fausses couches que celles qui ne souffrent "que" de nausées ;
  • Les aliments qui déclenchent les NVG sont ceux qui peuvent contenir parasites et toxines, comme les viandes; les scientifiques ont examiné les régimes alimentaires de populations où les futures mères ne souffrent pas ou peu de NVG et se sont aperçu qu'elles se nourrissaient davantage d'aliments "sans danger", comme le maïs par exemple.
  • Enfin, l'étude prouve que les médicaments qui peuvent être prescrits contre des nausées et vomissements de grossesse particulièrement invalidants, comme les antihistaminiques, ne provoqueraient pas de sur-risque de fausses couches ou de malformation.

Une dernière piste examinée par la science pourrait mettre en cause le sperme du géniteur dans la survenue de NVG violents... Mais en attendant de nouvelles découvertes, femmes enceintes, tranquillisez-vous : vos malaises sont définitivement normaux ! En revanche, n'hésitez pas à consulter votre médecin ou votre sage-femme afin de connaître les meilleurs moyens d'éviter qu'ils ne vous gâchent la vie... Des solutions existent !

Source : nouvelobs.com

Publié le 11-08-2014 à 09:21 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #bienetre

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Peurs, stress et angoisses : la fatigue de l’enfant, les remèdes

Peurs, stress et angoisses : la fatigue de l'enfant, les remèdes

Votre enfant vous parait fatigué ? Pour lutter efficacement contre cette fatigue inhabituelle, il est...
Lire la suite

Literie de bébé : attention aux matelas

Nombre de matelas pour berceaux et lits d’enfants diffuserait des substances toxiques, selon une étude de...
Lire la suite

Le Baby Spa, pour un bébé zen !

Le Baby Spa, pour un bébé zen !

Les spas pour bébés font un malheur un peu partout dans le monde ! Ces instituts réservés aux tout-petits,...
Lire la suite