Mortalité maternelle : du mieux en France

85 femmes meurent chaque année des suites de leur grossesse ou de leur accouchement. Si des progrès sont constatés, ce chiffre reste encore bien trop élevé...
Mortalité maternelle : du mieux en France
Mortalité maternelle : du mieux en France
Publicité

Les résultats de cette étude menée par l'Inserm et Santé Publique France ont été rendus publics le 22 septembre, et ils sont pour le moins contrastés. Si la mortalité maternelle par hémorragie périnatale a fortement baissé en 10 ans (-50 %), elle reste malgré tout à la première place des causes : 11 % des décès sont constatés dans le cadre d'une hémorragie de la délivrance.

Cette urgence médicale absolue survient à l'issue de l'accouchement, au moment de l'expulsion du placenta. Si une forte mobilisation, accompagnée d'une importante campagne d'information et de sensibilisation de professionnels de santé, menée dans les années 2000, a permis de réduire le nombre de ces hémorragies, les auteurs de l'étude constatent malgré tout que 56 % des décès actuels auraient pu être évités !

Embolies pulmonaires et accidents cardiovasculaires sont les autres causes principales de mortalité maternelle en France. Ils sont souvent liés à un surpoids de la mère et sont constatés essentiellement dans les DOM, où le nombre de décès maternels est 4 fois plus élevé qu'en métropole... Les auteurs de l'étude pointent une moins bonne qualité du parcours de soin dans les départements d'Outre-mer, où les médecins, souvent de passage, ne peuvent assurer un suivi de qualité.

Enfin, les femmes migrantes, surtout originaires d'Afrique subsaharienne, ont un taux de mortalité 2,5 fois plus élevé que les femmes françaises ; cela s'explique là encore par la mauvaise qualité du suivi de la grossesse, quand il existe ! Bref, si, par rapport au début des années 2000 où les chiffres de la mortalité maternelle étaient préoccupants en France, de grands progrès ont été accompli, il reste fort à faire pour rejoindre la Grande-Bretagne, par exemple, où l'on ne dénombre que 1 à 2 décès maternels par hémorragie de la délivrance par an !

Publié le 26-09-2017 à 00:00 | Mis à jour le 20-11-2017 à 15:33 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Vous aimerez aussi

Antidouleurs et grossesse : attention danger

Ibuprofène et paracétamol pendant la grossesse nuiraient à la fertilité du bébé à naître

La prise d'antidouleurs pendant la grossesse pourrait nuire à la fertilité des enfants à naître. C'est ce...
Lire la suite

Les allergies du printemps

Les allergies du printemps

Nez qui coule, yeux rouges, sont les principaux symptômes du fameux rhume des foins dont souffrent de plus...
Lire la suite

2/3 des produits anti-poux ne sont pas efficaces à 100%

2/3 des produits anti-poux ne sont pas efficaces à 100%

L'association Familles rurales publie une étude qui montre que 2/3 des produits anti-poux ne sont pas...
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus