Mononucléose et grossesse : vigilance, mais pas de panique !

Depuis combien de temps n'aviez-vous pas pensé à la fameuse "maladie du baiser" ? Répandue à l'adolescence, mais pas seulement, la mononucléose infectieuse est une maladie liée à un virus très courant. Quels risques vous fait-elle courir si elle est contractée pendant votre grossesse ?
Mononucléose infectieuse et grossesse
Mononucléose infectieuse et grossesse

UN VIRUS RÉPANDU ET CONTAGIEUX

La mononucléose infectieuse est une maladie provoquée par le virus d'Epstein-Barr (dit aussi EBV), qui est de la même famille que celui des herpès, de la varicelle ou du cytomégalovirus.  Il se transmet par la salive est extrêmement répandu : on estime que 90 % des adultes ont déjà été en contact avec l'EBV ! La maladie apparaît lors du premier contact avec le virus : on parle de primo-infection. L'avantage ? Une fois qu'on l'a attrapée, tout comme pour la varicelle, on est immunisé !

Une fois le virus introduit dans l'organisme, la personne concernée est immédiatement contagieuse, alors que les premiers symptômes de la maladie, eux, peuvent n'apparaître que 5 à 6 semaines plus tard. Attention : il est fréquent que la mononucléose reste asymptomatique, c'est-à-dire que la maladie pourra passer inaperçue chez certaines personnes. C'est notamment souvent le cas pour les moins de 5 ans, chez qui elle peut passer pour une simple angine.

INFECTION ET SYMPTÔMES

La contagion par le virus d'Epstein-Barr se fait par contact avec la salive ; c'est l'un des modes de transmission les plus efficace en matière de maladies... En effet, il suffit d'un éternuement ou d'une quinte de toux pour répandre l'EBV. La maladie est très fréquente chez les très jeunes enfants en collectivité, qui échangent volontiers gobelets, couverts ou encore, tout simplement, crayons de couleur mâchouillés ! L'autre âge de prédilection de la mononucléose, c'est l'adolescence et ses premiers baisers !

SI la mononucléose est symptomatique, elle provoquera un état grippal caractéristique, avec frissons, maux de tête et fièvre. Une angine peut également apparaître. Mais surtout, la mononucléose entraîne fréquemment une importante fatigue qui peut durer plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

MONONUCLÉOSE ET GROSSESSE : QUELS RISQUES ?

On connaît les dangers pour le fœtus de la varicelle ou du cytomégalovirus contractés pendant la grossesse ; le virus d'Epstein-Barr faisant partie de la même famille, il peut légitimement faire peur... Pourtant, il faut savoir qu'une mononucléose infectieuse n'entraîne qu'extrêmement rarement de complications pour bébé. Si elle vous est diagnostiquée, pas de panique !

  • Il s'agit d'une maladie virale, donc, pas d'antibiotiques ;
  • Votre médecin vous prescrira de quoi soulager l'état grippal au besoin : du paracétamol essentiellement.
  • Le meilleur remède à la mononucléose est le repos ! Pour atténuer la fatigue qui peut être très pesante (puisque votre grossesse pompe déjà une partie de votre énergie !), une cure de gelée royale et/ou de vitamine C peut s'avérer très utile pour vous rebooster !
  • Enfin, malgré le peu de risques de complications, votre sage-femme ou votre gynécologue gardera un œil un peu plus attentif sur le développement de votre bébé.
En prévention, si votre aîné est gardé en collectivité (crèche, école maternelle), évitez dans la mesure du possible les contacts rapprochés en cas de rhume indéterminé : on ne sait jamais ! Évidemment, on évite aussi de partager les couverts... Si vous êtes proche d'un ado, méfiance de la même façon, surtout si celui-ci présente des symptômes grippaux ou une grande fatigue. 

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Enceinte sans vagin : une incroyable histoire !

Ça se serait passé en 1988, au Lesotho : une jeune femme née sans vagin aurait néanmoins donné...
Lire la suite

La troisième échographie

La troisième échographie

Vous êtes au 8e mois de votre grossesse (entre la 32e et 34e semaine d'aménorrhée), et bébé pointe bientôt...
Lire la suite

Grossesse : les changements physiques vous préoccupent

Le portail féminin britannique Female Firsta interrogé ses internautes sur leur façon d’envisager la...
Lire la suite