Mon accouchement après 12 heures de douleurs

12 heures de souffrances, un bain, du protoxyde d'azote, une péridurale in extremis, et enfin, Timotée est arrivé ! Vous allez être nombreuses à vous retrouver dans le récit de Marlène !
Mon accouchement après 12 heures de douleurs
Mon accouchement après 12 heures de douleurs


Ma grossesse fut sereine et savourée. Quel bonheur de sentir mon petit garçon grandir en moi ! Il était prévu le 27 Avril 2012 et arriva deux jours avant....

Le dernier mois fut compliqué, d'une part parce que je le portais bas et d'autre part parce qu'il bougeait encore beaucoup (j'avais beaucoup de liquide), il me faisait mal !  A partir de fin mars, je me suis mise à l'attendre tous les jours. Je regardais le calendrier lunaire en espérant que quelque chose se passerait ; j'allais à la piscine trois fois par semaine (chose que j'avais commencée depuis mon 5e mois) mais rien n'y faisait, il ne voulait pas venir !

Le 23 avril, c'était un lundi, je me suis mise à perdre un peu d'eau. J'ai pensé que la poche était percée. Avec mon mari nous nous sommes rendus à l'hôpital : "Non Madame, la poche des eaux est toujours bien fermée et votre col n'est ouvert qu'à un doigt ! Rentrez chez vous, ce n'est pas le jour !". Quelle déception ! De retour à la maison, je perdais toujours un peu d'eau. Nous ne comprenions pas pourquoi ! Le lendemain vers 12 h une violente douleur me prit au ventre. C'est seulement vers 14 h que de violentes contractions commencèrent. Elles devinrent au fil des heures plus fréquentes, plus longues et plus douloureuses !  Accompagnée de mon mari et de ma mère je me rendis à l'hôpital vers 17 h 30.

Là, la sage-femme me conduit en salle d'accouchement et m'annonça que cela risquait d'être long, puisque mon col n'avait pas bougé bien que la poche des eaux fût rompue. Je me cramponnais à tout ce que je pouvais, je n'arrivais pas à trouver de position idéale. J'inspirais et expirais constamment, comme on me l'avait appris, mais les douleurs étaient toujours là ! La sage-femme me proposa le bain que j'acceptai immédiatement. Une fois dedans, ce fut le soulagement : Les douleurs étaient bien moins fortes. Je regardais les heures défiler, il était à présent 19 h 45. Malheureusement, une heure plus tard, on me fit sortir de l'eau car elle était trop chaude et mon petit bout faisait de la tachycardie. La sortie ne fut pas agréable, les contractions se faisaient ressentir à nouveau ! J'avais très mal, au point de ne pas pouvoir crier ! Je me disais au fond de moi qu'il fallait que je résiste car mon bébé avait besoin de toute mon énergie. Il ne fallait pas perdre pied mais c'était compliqué ! Rien ne calmait ma douleur...

Il était 21 heures, affaiblie par les douleurs je me résignai à demander la péridurale. La sage-femme tâta mon col et me dit que c'était possible car il était ouvert à 5 ! On me changea de salle pour attendre l'anesthésiste et j'eus droit au gaz hilarant (le protoxyde d'azote). Du coup, j'arrivais à mieux gérer mes contractions. A 23 h, l'anesthésiste arriva enfin (deux heures après l'avoir demandé, c'était épouvantable !). La sage-femme vérifia mon col et me dit : "Ouvert à 8 allez il sera là dans pas longtemps !". L'effet de l'anesthésie fut quasi immédiat. J'avais l'impression d'être légère et je ne sentais plus aucune douleur ni même mes jambes (je crois avoir dit à mon mari que je me croyais au Club Med !). Je pouvais enfin plaisanter, parler, m'allonger sans avoir mal !

00 h 30 : peu à peu je sentais mon petit garçon descendre, drôle de sensation, mais je n'avais pas le droit de pousser. Vint le moment où je pus le faire, j'étais épuisée mais je m'accrochais à l'idée qu'il arrivait... Cela dura 15 minutes !

01 h 20 : mon petit Timothé poussa son premier cri et moi, je versai ma première larme !  Il était là et j'avais déjà oublié toutes les douleurs... Enfin presque toutes ! C'était magique, indescriptible et en y repensant c'est toujours aussi fort !
Aujourd'hui mon petit garçon a 8 mois et c'est incontestablement notre plus beau cadeau !

Envie de nous raconter votre accouchement ? Témoignez vous aussi sur Etreenceinte.com ! Envoyez-nous un email avec votre récit, accompagné d'une photo, à l'adresse webmaster@etreenceinte.com. Retrouvez aussi nos appels à témoignages sur notre page Facebook !

Publié le 11-01-2013 à 14:40 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

En ligne avec les urgences, un papa aide sa femme à accoucher à la maison

En ligne avec les urgences, un papa aide sa femme à accoucher à la maison

Persuadée qu'il n'y avait pas d'urgence en dépit de ses contractions, la maternité toulousaine a renvoyé la...
Lire la suite

Une maman se réveille de son coma au contact de son bébé

Une maman dans le coma se réveille grâce à son bébé

Au Brésil, une jeune femme a accouché alors qu'elle était dans le coma. Elle s'est réveillée au moment où...
Lire la suite

Mexique : des accouchements qui font scandale

Mexique : des accouchements qui font scandale

Nous vous relations en octobre dernier le calvaire de cette maman originaire d'une province reculée du...
Lire la suite