Moins de bébés : la faute à la crise ?

Faisons-nous moins d'enfants en période de crise économique ? Selon cette étude américaine, les femmes qui ont connu les débuts de la crise économique actuelle seraient moins désireuses de fonder une famille...
Moins de bébés : la faute à la crise ?
Moins de bébés : la faute à la crise ?

Faire un enfant, une question d'envie ?

Evidemment, mais le désir d'enfant n'est plus le seul motif qui incite les couples à fonder une famille. Le critère financier est devenu incontournable... Dans leur étude publiée dans le très sérieux Wall Street Journal, deux chercheurs de l'université de Princeton (Etats-Unis) estiment que plus de 150 000 américaines en âge d'avoir des enfants renonceraient à cause du contexte économique.

Ces femmes avaient entre 20 et 24 ans en 2008, date du début des difficultés financières aux USA. Un contexte difficile, avec un coût de la vie en hausse et beaucoup d'instabilité sur le marché du travail, qui a "refroidi" ces jeunes femmes à l'époque. Mais le problème, c'est qu'aujourd'hui, en 2014, la situation ne s'étant que peu améliorée, elles ne se sentent toujours pas prêtes à se lancer dans l'aventure bébé !

Résultat 

Une baisse sensible du nombre des mariages (les hommes étant également concernés par l'instabilité économique), et de celui des naissances : le taux de natalité est ainsi passé de 69 naissances pour 1000 femmes en 2007 à 63 en 2012. Les auteurs de l'étude estiment ainsi qu'on recensera 427 000 naissances en moins dans les années à venir. Un chiffre à rapprocher également du coût global de l'éducation d'un enfant de sa naissance à sa majorité tel qu'estimé aux Etats-Unis : pas moins de 245 000 $ ! De quoi refroidir bien des ardeurs... Le pays n'est toutefois pas menacé par la dénatalité : il naît chaque année 4 millions de petits américains !

Source : puretrend.com

Publié le 20-10-2014 à 09:13 | Mis à jour le 29-05-2018 à 08:03 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #enviedebebe

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Fertilité masculine : l’importance de l’assiette

Fertilité masculine : l'importance de l'assiette

On parle souvent de l'importance d'une alimentation équilibrée pour les femmes souhaitant concevoir ; mais...
Lire la suite

PMA : 22 000 bébés par an !

Une dépêche de l'AFP révèle les chiffres de la PMA en France : chaque année, ce sont 22 000 bébés qui...
Lire la suite

Infertilité : l'importance du mental

Infertilité : l'importance du mental

Ne pas réussir à avoir un enfant est source d'angoisse et de sentiment d'échec. De même qu'apprendre son...
Lire la suite