Modes de garde : les moins de 3 ans mieux accueillis

Les modes de garde s'améliorent en France : assistantes maternelles, crèches, mais aussi école avant 3 ans accueillent davantage de tout petits.
Modes de garde : les moins de 3 ans mieux accueillis
Modes de garde : les moins de 3 ans mieux accueillis

 l'accueil des tout petits progresse 

En 2008, on dénombrait en moyenne 48,3 places, tous modes de garde confondus, pour 100 enfants ; en 2012, le chiffre est passé à 54 places ! C'est un rapport officiel de la Cnaf (Caisse nationale des allocations familiales ) qui le dit. Néanmoins, de fortes disparités existent toujours sur le territoire...

Concrètement, mieux vaut avoir un moins de 3 ans à faire garder en Bretagne (66 à 88 places disponibles pour 100 enfants, selon les agglomérations) qu'en Seine Saint Denis ou en Corse (10 à 36 places seulement). Mais si les chiffres de l'accueil augmentent, c'est avant tout grâce au recours de plus en plus important des parents aux assistantes maternelles agréées ! Elles représentent aujourd'hui 6 places d'accueil sur 10, soit 760 000 places environ sur toute la France. C'est bien plus que les 614 000 places estimées en 2008 !

En seconde position arrivent les crèches collectives. Ce sont surtout les établissements municipaux qui accueillent les tout petits (à un peu plus de 60%), suivies des crèches associatives ou "privées" (environ 33%) et enfin les crèches d'entreprises, encore trop rares (5%). Au total, 16,5% des places d'accueil pour les moins de 3 ans en France, tous modes confondus, sont assurés par les crèches.

Enfin, c'est l'école qui ferme la marche ! La scolarisation avant 3 ans, réservée en priorité aux petits des zones d'éducation prioritaire, progresse assez faiblement toutefois. Ainsi, en 2012, seulement 11,8% des moins de 3 ans étaient scolarisés en maternelle... Avec, là encore, de de forte disparités régionales.

Autres enseignements de cette vaste enquête de la Cnaf : 61% des parents se débrouillent pour garder eux-mêmes leurs enfants, avec parfois un recours à la halte-garderie et autres modes d'accueil temporaires. Il s'agit majoritairement de mamans, mais la proportion tend à baisser avec l'accès à l'emploi toujours plus important de ces dernières (59% des mères ayant un enfant en bas âge sont aujourd'hui salariées). D'où l'explosion des recours à l'assistante maternelle, qui permet une souplesse appréciable !

Source : leparisien.fr

Publié le 10-12-2014 à 09:43 | Mis à jour le 18-05-2018 à 22:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #organisation

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Conso : « et un café pour bébé, un ! »

Conso : « et un café pour bébé, un ! »

Les jours d'hiver, il est assez difficile de promener bébé, de l'emmener dans une aire de jeux et il existe...
Lire la suite

Une collecte nationale de cadeaux de Noël organisée jusqu’au 30 novembre

Jusqu’au 30 novembre 2012, la Croix Rouge et Mondial Relay s’associent pour créer les "Relais de la...
Lire la suite