Mes grossesses et l'éclampsie... (Page 2)

Noëlle, maman courageuse de l'ange Chloé, de Noé et d'Ella nous raconte son parcours et son combat contre un ennemi terrible : l'éclampsie. Un récit qui donne le frisson mais prouve également qu'il ne faut jamais perdre espoir !
Mes grossesses et l’éclampsie…
Mes grossesses et l’éclampsie…

Par la suite, nous avons réussi à vivre avec. Nous avons eu Noé qui est né à 35 SA suite à une éclampsie. Je n'oublierai jamais cette merveilleuse grossesse, même si parfois la peur de le perdre était bien plus forte que l'espoir. J'ai beaucoup vécu cette grossesse en spectatrice ! J'aurais eu plusieurs semaines d'hospitalisation sous surveillance mais Noé est né en pleine forme en 2009.

L'histoire se terminera avec Ella, née a 30 SA pour un poids de 1,250 kg. La grossesse de Ella ressemblait beaucoup à celle de sa soeur : souffrances et lourdeurs, tension très tôt, même sous traitement ! Les médecins décident donc de m'hospitaliser a 21 SA. Tout se stabilise grâce a un traitement.. A 23 semaines, je retourne à la maternité. Le gynécologue pense ne pas me laisser ressortir, j'avais passé les fêtes de Noël, pour lui je devais rester avec eux pour être surveillée. Il constatait chaque jour l'évolution de la maladie ...

Un soir, il n'est pas là. Le chef de service me prend la tension : je suis à 16 ! Là, tout ce bascule dans ma tête ! J'entends : "Il faut vite la transférer en niveau 3 d'urgence !" ! Je n'ai jamais eu aussi peur de ma vie que ce jour-là. Je pensais que tout ce que j'avais vécu m'avait rendue forte, mais non... J'ai senti des gens à l'écoute, trop même, cela m'a fait peur, j'ai brutalement réalisé que ça n'allait pas si bien !

Le lendemain, je suis transférée par le SAMU, allongée sans le droit de bouger, vers l'hôpital de niveau 3. Le trajet est long, l'infirmier me parlera tout le long du trajet sans même s'arrêter... Je ne vous oublierai jamais, vous resterez dans mon coeur Monsieur ! Je lui ai dit quand il m'a laissée dans le couloir des urgences, où j'ai passé des heures et des heures seule, à me rappeler des tas de choses de la vie, et à me dire que quand tout irai mieux, je ferai plein de choses ... C'est souvent dans ces moments-là qu'on réorganise tout !

Les heures passent, je suis enfin dans ma chambre, seule, ouf, je pourrai faire un peu comme à la maison puisque que je ne ressortirai plus pendant plusieurs semaines, pour au moins atteindre les 27 SA !

Les docteurs débarque tous dans ma chambre pour m'expliquer la suite des événements : ils vont me mettre sous perfusion pour freiner la maladie, avec échographie tous les jours et suivi de la tension tout le temps. Assez dur quand ont dort ! Les semaines passent, tout commence à aller de moins en moins bien. Je l'explique aux sages-femmes : elle me font des monitoring, et même là, tout n'allait pas super : Ella souffrait, mais pas assez pour être en alerte ; la tension allait : 16 sous surveillance.

1 mois passe. J'en suis enfin à 30 SA ! Je me réveille, pas très en forme. Au moment de me lever, je prépare ma journée et je vais me laver au cas où ! Puis finalement ma tête tourne ; vite, ma culotte, mon pyjama, j'ai du mal à enfiler ce pyjama, puis je sonne ! Et je m‘écroule par terre. Le brancardier arrive seul, croyant que j'appelais à cause de l'appareil à tension.

Publié le 28-10-2013 à 15:04 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Santé : les futures mamans prennent trop de médicaments

Santé : les futures mamans prennent trop de médicaments

Les femmes françaises enceintes consomment trop de médicaments. C'est la conclusion d'une étude de l'ANSM...
Lire la suite

Santé : Distribution de barbituriques à la maternelle !

Santé : Distribution de barbituriques à la maternelle !

Des enfants d'une école maternelle de Montreuil ont été hospitalisés après avoir ingurgité accidentellement...
Lire la suite

Accidents domestiques : gare aux dosettes de lessive

C’est la Direction Générale de la Santé qui le dit : gare aux lessives en dosettes pour les...
Lire la suite