Mes deux accouchements vraiment très différents

Alexia a donné naissance à Mathéo puis à Adam de façon très différente : pas la même situation d'une grossesse à l'autre, des accouchements qui n'ont rien eu à voir... Récit.
Mes deux accouchements vraiment très différents
Mes deux accouchements vraiment très différents

Mon premier accouchement

"Le début de ma première grossesse a été très difficile : j'avais 17 ans, je prenais la pilule (mais pas toujours à heures régulières). J'ai tout de suite su que j'étais enceinte car je n'ai pas eu mes règles et que je me sentais différente... Des nausées le 1er mois seulement.

L'annonce de cette grossesse a été très difficile à avaler pour mes proches, mais plus mon ventre s'arrondissait et plus l'arrivée de mon petit garçon était attendue de tous !

16 jours avant le terme, je perds le bouchon muqueux. Ne sachant pas de quoi il s'agissait (ma maman n'a eu que des césariennes), je suis allée à la maternité.

Le gynécologue, très peu aimable, m'a tout bonnement envoyée balader en disant que ça ne servait à rien de venir quand on perdait le bouchon et que de toute façon, mon bébé n'arriverai que dans une semaine !

Je rentre chez mes parents, et là, contractions... Mais bon, le médecin a dit une semaine, alors on va supporter et attendre !

Je passe une nuit horrible, à étouffer mes hurlements de douleurs avec la couette et à ne pas dormir !

Le lendemain, ma mère m'entend pleurer et demande à mon père de m'emmener dès qu'il le peut à la maternité ! Arrivée là-bas, col ouvert à 1 cm, injections pour moins souffrir, monitoring...

La journée passe, puis en soirée, on m'emmène en salle de travail, on me pose la péridurale, puis toute l'équipe arrive et on me dit qu'il y a un souci : le rythme cardiaque de mon fils diminue au fur et à mesure des contractions...En plus, bébé a le cordon autour du cou, il faut faire une césarienne...

Paniquée, je pleure mais il s'agit de la vie de mon enfant, alors on y va ! Mon fils Mathéo est né à 23 h 58, 15 jours à l'avance : 2 kg 860 pour 47 cm.

Ma seconde grossesse


Ma seconde grossesse a été différente : j'ai 22 ans,je suis en couple avec le père adoptif de mon premier fils, en ménage... Très bonne grossesse, les nausées ne sont arrivées qu'au 4e mois et ont duré 1 ou 2 mois.

Second garçon, qui sera plus costaud que le premier ! On me parle d'accouchement par voie basse, mais cela me fait peur, j'hésite à demander une césarienne car ça, je connais déjà, mais comme pour mon premier, j'ai eu des regrets de ne pas avoir accouché normalement, je décide d'accepter.

18 jours avant le terme, j'ai des contractions... Rendez-vous à la clinique, on me donne un médicament pour moins souffrir, on m'examine puis on me dit que c'est un faux travail, on me propose de me garder pour soulager mes douleurs plus efficacement, mais je décide de rentrer chez moi, pour ne pas imposer une absence plus longue à Mathéo, mon aîné !

Je rentre chez moi, et je perds le bouchon. J'appelle la maternité et on me dit que c'est normal après un tel examen. J'ai encore passé une nuit atroce : les douches chaudes me soulageaient au début mais au bout d'un moment ça ne me faisait plus rien !

4 heures du matin : on laisse mon fils aîné chez ses grands-parents, et on part à la maternité.

Arrivée à 6 heures : col ouvert à 2 cm (ça recommence !), injection et médicament pour dormir (24 heures sans sommeil, entre stress et douleur !). On me dit que je ne peux pas manger car bébé est prévu pour ce jour, et là, je regrette de ne pas avoir manger la veille au soir à cause de mes douleurs... Je m'endors.

Vers 14 h, on me monte en salle de travail. J'entends une femme accoucher, hurler... J'ai peur, mon chéri me rassure et me dit de dormir (impossible, trop peur !).

On me pose la péridurale, l'anesthésiste me raconte des blagues pour me rassurer (je lui ai dit que j'étais phobique des aiguilles !), bref, j'ai hâte de voir mon petit garçon, l'attente est longue ! Puis, vers 18 heures, on commence les poussées : en 15 minutes, Adam est né à 18 h 18, 17 jours à l'avance 3 kg 780 pour 50 cm".

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Accoucher sans douleur : les techniques

Accoucher sans douleur : les techniques

Réduire les douleurs de l'accouchement, une quête qui a débuté il y a fort longtemps ! Historique et...
Lire la suite

Ma césarienne en urgence

Ma césarienne en urgence

Anne-Sophie ne garde pas un bon souvenir de la naissance de Roxanne ; comme de nombreuses mamans ayant...
Lire la suite