Mères porteuses : que dit la loi ?

Les mères porteuses sont des femmes qui portent l'enfant d'un autre couple en cas d'infertilité féminine liée à une déformation de l'utérus. La mère porteuse ne fournit pas d'ovule. Son rôle est seulement de porter l'enfant jusqu'à terme. À la naissance, elle doit donner l'enfant aux parents biologiques. En France, ce qu'on appelle la gestation pour autrui est interdite.
Mères porteuses : que dit la loi ?
Mères porteuses : que dit la loi ?

La législation française

C'est en 1991 que la France interdit le recours à une mère porteuse. Cette décision est confirmée par la loi de bioéthique de 1994. À partir de ce jour, contourner la loi et faire appel à une mère porteuse est passible de trois ans d'emprisonnement et de 45 000 € d'amendes.

Cependant, cette interdiction fait l'objet d'un fort débat en France et en 2008, le Sénat a réfléchi à une possible légalisation dans certains cas précis avec un strict encadrement de la méthode.

En 2009, la loi sur la bioéthique a été révisée, mais rien n'a été changé concernant les mères porteuses. La gestation pour autrui reste donc une pratique interdite en France.

Et dans les autres pays ?

Certains pays autorisent le recours à une mère porteuse, ce qui entraîne un tourisme médical. Les pays qui autorisent la gestation pour autrui sont :

  •  La Belgique : vide juridique
  •  Pays-Bas : mères porteuses tolérées s'il n'y a pas d'autres solutions pour le couple
  •  Grèce
  •  Royaume-Uni
  •  États unis : Cela dépend de chaque État. La gestation pour autrui est autorisée dans l'Arkansas, la Californie ou l'Illinois.
  •  Canada : cela dépend de chaque État. La gestation pour autrui est autorisée dans l'Alberta et la Nouvelle Ecosse.

En savoir plus :

Le site mere-porteuse.info

Publié le 07-10-2013 à 12:10 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #enviedebebe

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Bien connaître son cycle pour une meilleure fertilité

Les couples qui souhaiteraient avoir un enfant devraient "programmer" des relations sexuelles pendant la...
Lire la suite

Choisir le sexe de son bébé, un débat qui partage l'Australie

Choisir le sexe de son bébé, un débat qui partage l'Australie

L'Institut national de santé et de recherche médicale s'interroge sur la possibilité des parents...
Lire la suite