Maternité précoce : "oui au choix, non au hasard" !

Ainsi titré, le rapport du Fonds des Nations unies pour la population (Fnuap) publié en début de semaine pointe les inégalités qui subsistent dans le monde en matière de grossesses précoces…
Image d'illustration



Les adolescentes âgées de 15 à 19 ans concernées par la grossesse sont de plus en plus nombreuses, essentiellement dans les pays défavorisés. La déscolarisation (ou l’absence totale de scolarisation) et la pauvreté sont à l’origine de cette situation, en ne permettant pas aux jeunes filles d’avoir accès l’information sur la planification familiale et encore moins aux moyens de contraception…

Au global, les naissances chez les ados de 15 à 19 ans déscolarisées ou non scolarisées ont augmenté de 7% dans le monde entre 2000 et 2010, alors que sur la même période, leur nombre a baissé de 14% chez les jeunes filles ayant fait au minimum des études secondaires…

Le fossé entre riches et pauvres se creuse également. Le rapport du Fnuap cite l’exemple de l’Amérique Latine, où le taux moyen de grossesse adolescente se situe à 96 pour 1000. Mais ce chiffre monte à 170 pour 1000 dans les classes les plus défavorisées, alors qu’il tombe à 39 pour 1000 chez les plus aisés !

Publié le 15-11-2012 à 15:24 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #enviedebebe

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Futurs papas, soignez votre assiette

Futurs papas, soignez votre assiette

L’alimentation des hommes qui souhaitent devenir pères est primordiale pour la bonne santé de l’embryon,...
Lire la suite

La tokophobie, quels remèdes?

La tokophobie, quels remèdes?

La tokophobie, ou peur panique de l'accouchement, est une angoisse irraisonnée de l'accouchement qui,...
Lire la suite